En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Doctorant Synthèse de nouveaux chalcogénures lamellaires par intercalation topochimique (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR6502-LAUCAR-001
Lieu de travail : NANTES
Date de publication : mardi 7 mai 2019
Nom du responsable scientifique : Laurent Cario
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Le domaine des composés chalcogénures connait aujourd'hui un très vif regain d'intérêt et pour cette raison une activité de recherche exploratoire de composés chalcogénures à propriétés électroniques non-conventionnelles a été initiée à l'IMN. Dans ce cadre, une voie de synthèse originale a été récemment découverte [1,2]. Elle consiste à faire réagir des précurseurs contenant des dimères ou trimères d'anions (Qn)2- (n = 2, 3 ; Q = S, Se, Te) avec des éléments de transition à basse température. Cette réaction d'intercalation topochimique permet de former des composés lamellaires avec réduction de l'oligomère et conservation de la topologie structurale des précurseurs. Les anions (Qn)2- jouent ici spécifiquement le rôle de centres redox. La chimie développée se distinguera donc des réactions classiques d''insertion qui s'accompagnent uniquement d'un changement de l'état d'oxydation des cations de la matrice hôte. Cette nouvelle voie de synthèse doit permettre de synthétiser un grand nombre de nouvelles phases lamellaires compte tenu du nombre important de précurseurs à structure variée à notre disposition. L'objectif de cette thèse est d'explorer ce potentiel pour former de nouveaux composés métastables aux propriétés électroniques remarquables.

[1] Sasaki, S.; Driss, D.; Grange, E.; Mevellec, J.-Y.; Caldes, M. T.; Guillot‐Deudon, C.; Cadars, S.; Corraze, B.; Janod, E.; Jobic, S.; et L. Cario A Topochemical Approach to Synthesize Layered Materials Based on the Redox Reactivity of Anionic Chalcogen Dimers. Angewandte Chemie International Edition 2018, 57 (41), 13618–13623. https://doi.org/10.1002/anie.201807927.
[2] Sasaki, et al. Unexplored reactivity of (Sn)2- oligomers with transition metals in low-temperature solid-state reactions, Chemical Communication, in press 2019, DOI:10.1039/C9CC01338E.

Contexte de travail

l'IMN est un laboratoire pluridisciplinaire d'environ 180 personnels (https://www.cnrs-imn.fr/), c'est l'un des principaux centres de recherche sur les matériaux en France. Il est historiquement très impliqué dans la synthèse et la caractérisation de matériaux chalcogénures, a fait le choix dans son projet d'unité de soutenir de façon très volontariste un axe transversal "chalcogénure" impliquant des (enseignants-) chercheurs des équipes MIOPS et PMN. Le travail de thèse se déroulera au sein de cet axe. L'Ecole doctorale est 3M (Matériaux Matières Molécules).
Le Doctorant sera encadré par Laurent Cario (IMN/PMN) et Stéphane Jobic (IMN/MIOPS).

Informations complémentaires

Compétences:
Le (la) candidat(e)devra être titulaire d'un diplôme d'ingénieur et/ou d'un master en science des matériaux.
Le (la) candidat(e) devra avoir une formation solide en science des matériaux avec un goût prononcé pour la synthèse, la caractérisation structurale, les propriétés physiques et le lien structure-propriétés. Il (elle) devra faire preuve de précision et de soin dans la réalisation et l'interprétation des expériences. Des facilités pour l'expression orale et écrite, tant en français qu'en anglais, ainsi qu'un bon relationnel seront des atouts demandés. Il/Elle devra présenter des aptitudes au travail en équipe, à l'esprit d'analyse et de synthèse.

On en parle sur Twitter !