En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Contrat doctoral en microbiologie/biochimie/biologie moléculaire (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 6 juillet 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR5798-CHRGRA-001
Lieu de travail : TALENCE
Date de publication : mercredi 25 mai 2022
Nom du responsable scientifique : Christine Grauby-Heywang
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Chez les bactéries, le contrôle et le maintien de la forme cellulaire sont étroitement associés à différents processus cellulaires fondamentaux comme la division ou l'adaptation à l'environnement. La caractérisation des mécanismes sous-jacents du maintien de la morphologie pourrait ainsi permettre de contrôler des processus tels que la résistance aux stress mécaniques ou chimiques. Dans ce contexte, l'objectif global du projet est de reproduire des formes complexes dans des cellules minimales pour mieux comprendre la morphogénèse des cellules vivantes dans leur diversité.
Chez la majorité des bactéries, la paroi de peptidoglycane joue un rôle prépondérant dans la détermination de la forme cellulaire. Le rôle majeur de cette structure masque celui du cytosquelette interne, dont la fonction dans le maintien de la forme est difficile à déterminer précisément dans ces bactéries à paroi. Nous disposons d'un modèle bactérien dépourvu de paroi dont la morphologie hélicoïdale est bien définie, le spiroplasme. Sa morphologie est maintenue grâce à la seule présence d'un cytosquelette interne, composé notamment de protéines homologues de l'actine eucaryote. Ce modèle offre ainsi une opportunité d'élucider le rôle du cytosquelette interne en l'absence de paroi de peptidoglycane. Parce que l'efficacité et la diversité des outils d'édition du génome du spiroplasme sont limitées, nous proposons dans ce projet une approche de biologie de synthèse, visant à reproduire l'hélicité cellulaire et à comprendre les mécanismes de contrôle de cette forme hélicoïdale bactérienne en insérant les éléments du cytosquelette d'un spiroplasme dans des systèmes hétérologues complémentaires, tous deux dépourvus de paroi : (1) un mycoplasme non hélicoidal qui peut être, contrairement au spiroplasme, facilement modifié génétiquement ; (2) des liposomes biomimétiques produits par microfluidique à base de gouttelettes. Le doctorant sera plus spécifiquement impliqué dans le premier axe du projet, en produisant des mycoplasmes exprimant diverses combinaisons de protéines du cytosquelette du spiroplasme, et en étudiant les systèmes produits en termes de morphologie, de localisation des protéines dans le corps cellulaire et de propriétés membranaires. Le projet combine les compétences spécifiques des partenaires du projet en microbiologie, ingénierie génomique, biochimie, microscopie haute résolution à fluorescence et microscopie à force atomique.

Contexte de travail

Le(a) candidat(e) s'intégrera principalement dans les groupes « Biophysique et Nanosystèmes » de l'équipe « Matière Molle et Biophysique » du LOMA et « Biophysique et biochimie des Mollicutes » de l'équipe Mollicutes de l'UMR 1332 BFP. Il/elle travaillera au quotidien en relation avec les membres de ces équipes (chercheurs, personnel technique, étudiants).

Contraintes et risques

Le(a) candidat(e) sera amené(e) à travailler dans deux laboratoires du campus Bordelais en fonction de l'avancée du projet (BFP, LOMA) et à effectuer des missions au MMSB (Lyon).

On en parle sur Twitter !