En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Thèse (H/F) au LCPO (Bordeaux) - Nouvelles méthodes de synthèse de polyuréthanes par voie photo-chimique

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : lundi 2 novembre 2020

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5629-THOVID-006
Lieu de travail : PESSAC,PESSAC
Date de publication : lundi 12 octobre 2020
Nom du responsable scientifique : Henri Cramail
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 décembre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Cette thèse s'inscrit dans le cadre d'un projet ANR, NCO-innov, dont l'objectif est de développer de nouvelles voies de synthèse d'isocyanates et de leur dérivés, uréthanes et polyuréthanes, notamment à partir de matières premières biosourcées et économiquement viables. Les polyuréthanes constituent l'une des classes de matériaux polymères les plus utilisée à l'échelle industrielle (5ème rang mondial). Ils sont usuellement préparés par polyaddition de polyol et de polyisocyanates. Ces derniers étant cancérigènes, il convient d'imaginer de nouvelles voies de synthèse pour accéder aux polyuréthanes dans des conditions conformes aux dernières réglementations d'hygiène et de sécurité (e.g. REACH).
Ce projet est basé sur une collaboration entre l'équipe du Prof. Yannick Landais (ISM, Bordeaux) et du Prof. Henri Cramail (LCPO, Bordeaux), un partenariat ayant déjà abouti à la conception de méthodes innovantes de synthèse d'uréthanes activées par la lumière visible [1]. Sur la base de cette expertise, le rôle du doctorant sera de développer de nouvelles méthodes de synthèse de polyuréthanes activés par un stimulus lumineux. Il ou elle aura l'opportunité de travailler à l'interface des champs de la photo-catalyse et de la chimie des polymères. La première partie de ce projet multidisciplinaire sera consacrée au développement d'un système photocatalytique adapté à la synthèse de polyuréthanes thermoplastiques et thermodurcissables. In fine, le candidat explorera le potentiel applicatif des systèmes développés dans un certain nombre de technologies, notamment le moussage et la lithographie (2D et 3D).
[1] Chem. Commun., 2018, 54, 9337-9340

Contexte de travail

Le projet est une collaboration entre l'équipe du Prof. Henri Cramail au LCPO (Bordeaux, expertise en chimie des polymères) et l'équipe du Prof. Yannick Landais à l'ISM (Bordeaux, expertise en photo-catalyse).
L'essentiel de la mission du doctorant sera consacrée à la synthèse de polymère par voie photo-catalytique et se déroulera donc au LCPO, mais une collaboration étroite est à prévoir avec l'ISM, ce qui impliquera des missions à l'ISM (situé à quelques centaines de mètres du LCPO).

Concernant, le Laboratoire de Chimie des Polymères Organiques (LCPO), il s'agit d'une unité mixte de recherche rattachée au CNRS, à l'université de Bordeaux et à Bordeaux INP Aquitaine. Le LCPO est composé de 4 équipes de recherche et comprends près de 150 personnes, incluant environ 50 personnels permanents.
Fort d'une expérience de plus de 30 ans en chimie des polymères, les recherches du LCPO visent à :
- mettre au point des méthodologies innovantes de synthèse de précision des polymères, en utilisant notamment des approches biomimétiques et/ou relevant des principes de la chimie verte
- développer des matériaux polymères fonctionnels par ingénierie macromoléculaire et auto-assemblage.

Le travail du doctorant recruté sera réalisé au sein de l'équipe 2 du LCPO.
L'équipe 2, intitulée «Biopolymères et Polymères Bio-sourcés», est dirigée par Henri Cramail (https://www.lcpo.fr/research/teams/biopolymers-and-bio-source-polymers)
L'équipe développe l'utilisation de bio-ressources pour la synthèse de polymères avec comme orientations principales :
- l'utilisation d'huiles végétales (modifiées) comme monomères
- l'obtention de synthons polymérisables à partir de la biomasse ligno-cellulosique
Les travaux effectués durant ce contrat seront donc menés dans le contexte de l'équipe 2. Il sera notamment important de prendre en considération la dimension « verte » des synthèses développées (réduction du nombre d'étapes, limitation de l'utilisation de composés toxiques), et le recours à des composés biosourcés sera privilégié. L'encadrement sera assuré par Henri Cramail (Professeur à l'Université de Bordeaux) et Thomas Vidil (Chargé de recherche CNRS au LCPO).
Les travaux seront valorisés par des dépôts de brevets et par des publications dans des journaux à facteurs d'impact élevés.

Contraintes et risques

NA

Informations complémentaires

NA

On en parle sur Twitter !