En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Thèse (H/F) en science des matériaux (chimie / chimie physique) pour mener des recherches interdisciplinaires sur les matériaux poreux - M/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5628-DAVMUN-001
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : mardi 5 février 2019
Nom du responsable scientifique : David Muñoz-Rojas, Josep Puigmartí-Luis
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 avril 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 1 768,55 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Le candidat participera à un projet Chaire d'Excellence où des environnements microfluidiques imitant des conditions bio-inspirées (réaction contrôlée et diffusion de réactifs) seront utilisés pour contrôler la synthèse de matériaux fonctionnels sur des surfaces. Un défi fondamental pour les amener à la pointe du domaine de la recherche et du développement et de leur rôle dans le développement de ce projet.
Tâches
• Synthèse organique de nouveaux building blocks moléculaires
• Étudier l'auto-assemblage de la matière fonctionnelle dans des environnements microfluidiques
• Caractérisation des matériaux synthétisés par spectroscopie et par techniques de diffraction.
• Publication des résultats dans des revues scientifiques et des conférences internationales

Profile
• Master en chimie, science des matériaux ou dans un domaine connexe
• Compétences et expertise en synthèse organique (et / ou chimie organique physique)
• Connaissance de la spectroscopie de base (DRX, MEB, MET, UV-Vis, fluorescence)
• bonne connaissance de l'anglais obligatoire

Avantages
Nous proposons un poste stimulant dans un institut de recherche en France, avec une infrastructure exceptionnelle et un environnement interdisciplinaire. Doctorat à temps plein avec un salaire ajusté aux normes françaises. Le poste est disponible sur accord.

Contexte de travail

Dr. David Muñoz-Rojas et Dr. Josep Puigmartí-Luis superviseront la thèse. Le projet est financé par la Nanoscience Foundation et implique une collaboration avec d'autres laboratoires de Grenoble (I. Neel principalement) et des partenaires internationaux en Espagne et au Japon.
Le contrat de travail sera établie avec le CNRS.
le personnel sera accueilli dans le laboratoire LMGP à Grenoble, unitée mixte de recherche GINP / CNRS composée d'environ une centaine de personnes, 3 équipes de recherches travaillent sur les thématiques suivantes : Interaction sur les matières biologiques, Nanostructures et hétérostructures, Couches minces fonctionnelles et nano-ingénierie de surfaces..

On en parle sur Twitter !