En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Contrat doctoral en mathématiques concernant l'étude des variétés de complexité un sur des corps parfaits (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 13 juillet 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR5584-LUCMOS-001
Lieu de travail : DIJON
Date de publication : mercredi 22 juin 2022
Nom du responsable scientifique : Ronan Terpereau et Lucy Moser-Jauslin
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Cette thèse porte sur les thèmes de la géométrie algébrique et des groupes algébriques, et plus précisément les variétés munies d'une action d'un groupe réductif.
Il existe une description combinatoire bien établie pour les variétés algébriques de complexité 0 et 1 (sur un corps algébriquement clos) en utilisant la théorie de Luna-Vust. Le cas de complexité zéro, correspondant aux variétés sphériques, a été étendu récemment au cas où le corps de base est parfait.
L'objectif principal de cette thèse sera d'étendre la description combinatoire des variétés de complexité un au cas où le corps de base est un corps parfait arbitraire, par exemple le corps des nombres réels et les corps des nombres p-adiques.

Contexte de travail

Le doctorant ou la doctorante sera membre du laboratoire IMB à Dijon. Il/Elle visitera l'Université de Colombie-Britannique au cours du semestre de printemps 2024 (de janvier à juin 2024). Au cours de son séjour de recherche à l'UCB, l'étudiant.e fera partie du groupe de recherche du professeur Reichstein, et il/elle aura également l'opportunité d'interagir avec d'autres membres du département de mathématiques.

Contraintes et risques

Le doctorant ou la doctorante devra participer aux activités scientifiques du laboratoire IMB et assister à des conférences nationales et internationales. Il / Elle visitera également le groupe de recherche du professeur Reichstein à Vancouver pendant un semestre au cours du doctorat.

Informations complémentaires

Le candidat ou la candidate doit être titulaire d'un Master en mathématiques fondamentales. Une solide expérience en géométrie algébrique et en théorie des groupes algébriques sera fortement appréciée.
Les candidatures doivent inclure un CV, une lettre de motivation, les noms d'une ou deux références possibles et un relevé de notes.

On en parle sur Twitter !