En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

H/F Doctorant.e en archéogéochimie isotopique

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5563-KLEJAO-002
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : vendredi 1 novembre 2019
Nom du responsable scientifique : Klervia Jaouen
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 février 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Géosciences Environnement Toulouse / CNRS de l'Observatoire Midi Pyrénées (GET-OMP), Toulouse (France) et le Musée d'Archéologie et d'Ethnologie de l'Université de São Paulo (MAE-USP), São Paulo (Brésil) lance un appel à candidatures pour une cotutelle dans le cadre d'un doctorat en archéàgéochimie visant à explorer le potentiel des études isotopiques non traditionnelles pour tracer l'alimentation à la préhistoire. Le projet de thèse étudiera la signature isotopique du zinc dans les dents d'animaux et d'humains associés à une consommation d'aliments aquatiques spécifique (crustacés, poissons). Le projet vise à préciser le rôle des régimes alimentaires maritimes dans l'évolution des stratégies d'adaptation côtières. Les tâches comprennent l'interprétation des signatures isotopiques du zinc provenant de dents issues de réseaux alimentaires préhistoriques en Europe et en Amérique du Sud, l'élaboration d'une stratégie d'échantillonnage et l'analyse d'échantillons en laboratoire, la présentation des résultats aux niveaux national et international, la publication dans des revues à comité de lecture. Le candidat sera principalement basé à Toulouse avec un semestre à São Paulo. La thèse de doctorat devrait être écrite sous la forme d'une série de manuscrits anglais. Une fois terminé, le candidat recevra le titre de «Docteur en sciences de la terre» de GET-OMP et le titre de «Docteur en archéologie» de MAE-USP.

Contexte de travail

Au sein du GET (Géosciences Environnement Toulouse), les géosciences et les sciences environnementales sont menées dans un environnement multidisciplinaire dans un laboratoire comprenant des biologistes, des physiciens, des chimistes et des géologues, avec des approches théoriques ou expérimentales. La spectrométrie de masse isotopique constitue un composant important de cette recherche, et le laboratoire dispose de nombreux équipements. Le MAE-USP (Muséum d'Archéologie et d'Ethnologie de l'Université de Sao Paulo) étudie l'apparition et le développement de l'anthropocène dans le Nouveau Monde, en mettant l'accent sur les sociétés maritimes de la côte atlantique. Avec un accent méthodologique sur les sciences archéologiques, son équipe de recherche comprend des archéologues, des anthropologues, des ethnographes, des historiens et des biologistes. Vous trouverez plus d'informations sur GET-OMP et MAE-USP sur leurs sites Web respectifs.

Contraintes et risques

Manipulation d'acides concentrés et de poudres (en environnement sécurisé).

Informations complémentaires

Le projet ERC ARCHEIS vise à comprendre la mise en place et l'impact de la consommation de ressources aquatiques dans l'évolution humaine à l'aide de nouveaux traceurs isotopiques.Le programme a commencé en mars 2019.

On en parle sur Twitter !