En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Doctorant en modélisation de la biodiversité, écologie statistique et IA (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 6 octobre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR5553-WILTHU0-010
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : jeudi 15 septembre 2022
Nom du responsable scientifique : Wilfried THUILLER
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 novembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Dans le cadre du projet NaturaConnect d'Horizon Europe, nous ouvrons un poste de doctorant de 3 ans pour travailler sur divers aspects de la modélisation de la biodiversité, de la planification de la conservation et de la contribution de la nature aux personnes. Nous recherchons un candidat ayant un intérêt marqué pour l'écologie statistique, l'intelligence artificielle et la conservation.

Les détails exacts du projet de doctorat seront élaborés avec le candidat et seront également influencés par les deux postdocs qui seront bientôt engagés sur les mêmes projets européens.
Les pistes possibles sont l'application des cadres de modélisation existants à de nouvelles données écologiques (données ADN électronique, pièges à caméra) avec des informations environnementales à haute résolution provenant de la télédétection, le développement d'outils appropriés pour modéliser les services écosystémiques basés sur les espèces dans l'espace et le temps tout en tenant compte des compromis et des synergies, les tests de nouvelles techniques et de nouveaux modèles pour mieux modéliser les distributions d'espèces tout en tenant compte des interactions trophiques, de leur réponse conjointe aux perturbations humaines, etc... Les applications des réseaux neuronaux spatio-temporels aux séries temporelles pourraient également faire partie du doctorat en fonction de l'intérêt et de la formation du candidat. Des extensions aux applications de l'analyse de la connectivité, des modèles de dispersion et de la planification systématique de la conservation dans l'espace et le temps pourraient également être envisagées.
Dans le cadre d'un grand projet européen, le candidat aura la chance d'interagir avec une large communauté d'écologistes, de conservationnistes, de modélisateurs et d'ONG.

Contexte de travail

Le LECA (https://leca.osug.fr) fait partie de l'Université Grenoble Alpes et du CNRS en France. Grenoble est situé à proximité de quelques-unes des plus belles montagnes des Alpes et dispose d'excellentes liaisons avec Lyon et Genève.
Le LECA accueille une communauté importante et dynamique d'excellents scientifiques avec lesquels il est possible d'interagir, plusieurs chercheurs très cités, une grande variété d'études de cas expérimentales et observationnelles (principalement dans les Alpes, comme ORCHAMP), et plusieurs outils de modélisation déjà développés (biomod2, FATE-HD, VirtualCom, EcoLottery). La langue de travail est l'anglais et le français.

Le candidat sélectionné rejoindra l'équipe BIOM “ Décrire, comprendre et prévoir la distribution spatio-temporelle et la dynamique de la biodiversité et des écosystèmes (BIOdiversity Monitoring), dont les objectifs de recherche sont d'étudier commet les changements globaux influencent la biodiversité, le fonctionnement des écosystèmes et les contributions de la nature aux sociétés. L'équipe fournit un excellent environnement intellectuel et l'infrastructure requise pour le projet de recherche, avec plusieurs postdocs et doctorants travaillant sur des thématiques complémentaires.

On en parle sur Twitter !