En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Offre de thèse - Modélisation des profils de plage hors équilibre (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5502-LAULAC-001
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : jeudi 9 mai 2019
Nom du responsable scientifique : Laurent Lacaze -- Rafael Almar
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Avec une variation de la fréquence des évènements extrêmes, potentiellement accrue par le changement climatique, et des bilans sédimentaires en déficit, accentués par l'activité humaine, il est important de comprendre les enjeux liés à l'évolution des côtes vers de nouveaux équilibres. Les côtes auront-elles les capacités de s'adapter à ces changements à venir et comment ?
L'objectif de ce projet s'inscrit dans ce contexte général en se basant sur une étude hydro-morphodynamique d'expériences modèles de laboratoire et de mesures in-situ. Les expériences de laboratoire seront réalisées dans un canal à houle disponible à l'IMFT. Le projet s'articule autour de la notion d'équilibre de plage obtenu pour un forçage de houle donné, et de la transition vers un nouvel état d'équilibre lorsque différents paramètres sont modifiés. Deux situations sont identifiées ici comme causes principales d'une modification des profils locaux dans la zone proche littorale : (i) la transition d'un état de forçage hydrodynamique à un autre (tempête ou changement saisonnier) et (ii) l'évolution de l'état d'équilibre par une modification du volume sédimentaire disponible (déficit sédimentaire global ou flux de sédiment induit par un courant long-shore). En particulier, les deux situations (i) et (ii) seront étudiées en modifiant au cours d'une campagne de mesure en laboratoire : (i) la fréquence et/ou l'amplitude du batteur à houle et (ii) le volume de sédiments au niveau de la plage.
L'objectif principal et l'originalité de cette étude sont de proposer et de caractériser des modèles pertinents de laboratoire pour décrire ces transitions. Des modèles, incluant les processus physiques pertinents, seront développés sur la base de mesures hydro-morphodynamique, en faisant varier les différents paramètres sans dimension contrôlant la dynamique du problème. Ces modèles issus des expériences de laboratoire seront testés et validés sur des mesures in-situ disponibles.

Contexte de travail

La thèse sera réalisée à l'Institut de Mécanique des Fluides de Toulouse (IMFT - UMR5502), pour sa partie modélisation de laboratoire, et en collaboration avec le Laboratoire d'Etudes en Géophysique et Océanographie Spatiales (LEGOS - UMR5566) pour la confrontation aux données in-situ.
Le.a candidat.e aura accès à la plateforme de mécanique des fluides environnementale de l'IMFT et pourra participer à une campagne de mesures sur terrain. L'équipe d'encadrants se partage les compétences nécessaires pour le déroulement de la thèse (Laurent Lacaze - expertises expérimentale et théorique en mécanique des fluides générale; Rafael Almar - géophysicien spécialisé dans la dynamique littorale et sa modélisation)

Informations complémentaires

L'étude proposée est principalement axée sur des expériences modèles de laboratoire, avec une partie conséquente d'analyse physique et de modélisation. Le.a candidat.e aura une formation en mécanique des fluides, mécanique, ou physique, avec un intérêt important pour la recherche expérimentale et la mécanique des fluides géophysiques et/ou les applications aux écoulements naturels.

On en parle sur Twitter !