En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Offre de thèse en Nanotechnologies (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 7 décembre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR5305-CLAMON-004
Lieu de travail : LYON 07
Date de publication : mercredi 16 novembre 2022
Nom du responsable scientifique : Bernard Verrier
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 16 janvier 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

L'induction d'une réponse immunitaire protectrice au niveau du tractus respiratoire reste un des plus grands défis de la vaccination. L'émergence et le succès de la vaccination par ARN messager laissent espérer que de nouvelles stratégies de vaccination par administration d'ARNm par voie muqueuse permettront une réponse immunitaire aux portes d'entrée des virus respiratoires. Pour atteindre cet objectif, la candidate ou le candidat devra développer une nouvelle génération de nanoparticules lipides/polymères capable de protéger et d'empaqueter l'ARN messager. Il ou elle devra ensuite évaluer leur biodistribution puis leur efficacité vaccinale sur différents types de virus.

Contexte de travail

La thèse se déroulera au sein de l'équipe 'Vecteurs colloidaux et ingénierie thérapeutique ciblée', co-dirigée par Bernard Verrier et Claire Monge.

On en parle sur Twitter !