En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Thèse en sismologie sur l'analyse comparatif de séismes naturels et en laboratoire dans le cadre du projet H2020 ERC - SEISMAZE (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 23 juin 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5275-MARRAM-004
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : mercredi 2 juin 2021
Nom du responsable scientifique : Nikolai SHAPIRO
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

L'objectif est de travailler sur utilisation des différentes méthodes statistiques et de traitement de signal pour mener une étude comparative entre des observations sismologiques dans des différentes régions volcaniques et tectoniques et des données de l'émission acoustiques lors de expériences de physique de roche en laboratoire avec des différents types de forçage : par des contraintes mécaniques et par la pression de pores.

Contexte de travail

L'Institut des Sciences de la Terre (ISTerre) est une unité mixte de recherche (UGA / CNRS/ USMB / IRD / IFSTTAR) de près de 300 personnes. Cette unité fait partie de l'Observatoire des sciences de l'univers de Grenoble (OSUG) et du Pôle de recherche PAGE de l'Université Grenoble Alpes (UGA).

Organisée en 10 équipes de recherche, l'objectif scientifique de l'unité est l'étude physique et chimique de la planète Terre, tout particulièrement en se concentrant sur les couplages entre les observations des objets naturels, l'expérimentation et la modélisation des processus complexes associés.

Le/la doctorant(e) travaillera au sein de l'équipe Ondes comprenant 65 chercheurs, post-doc et doctorants, y compris les participants du projet SEISMAZE.

SEISMAZE vise à étudier les processus de déformation lents et transitoires dans les systèmes géologiques sur la base d'observations sismologiques. Une des objectifs importants de ce projet est de comprendre les mécanismes physiques produisant des sources de sismicité basse-fréquence et leur lien avec les processus « lents » dans les zones de failles sismogéniques et les systèmes volcaniques.

Informations complémentaires

Site web de projet ERC SEISMAZE: https://seismaze.osug.fr

On en parle sur Twitter !