En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Offre de thèse en catalyse H/F - PhD position in catalysis

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5256-PASGUI-001
Lieu de travail : VILLEURBANNE
Date de publication : jeudi 4 octobre 2018
Nom du responsable scientifique : N. Guilhaume, D. Laurenti
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 décembre 2018
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 1 768,55 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

La pyrolyse rapide est un procédé thermique de conversion de la biomasse s'effectuant vers 450-500 ˚C à pression ambiante sous atmosphère inerte, qui produit majoritairement un liquide appelé "bio-huile". En fonction des conditions réactionnelles, le rendement en bio-huile varie de 55 à 65%. Cependant la composition de ces bio-huiles est très différente de celle des carburants issus du pétrole et elles nécessitent différents traitements avant de pouvoir être utilisées comme carburants. Il est nécessaire d'éliminer l'eau et les cendres résiduelles, de réduire l'acidité et la teneur en oxygène, et de la stabiliser vis-à-vis de la re-polymérisation. La qualité des bio-huiles dépend aussi de la composition de la charge, notamment de la présence de polluants dans le cas de résidus de biomasse.
A l'IRCELYON, nous avons mis au point un banc de pyrolyse à l'échelle laboratoire permettant de produire des bio-huiles à partir de biomasse solide, qui inclut la possibilité de faire passer les vapeurs de pyrolyse sur un lit de catalyseur avant leur condensation en liquide. Des études antérieures ont montré que des catalyseurs adaptés permettent d'améliorer la qualité des bio-huiles produites, en termes de teneur en oxygène, acidité et masse molaire moyenne des constituants.
Cette thèse a pour objet l'étude de l'effet de différents polluants présents dans la biomasse sur la qualité des bio-huiles. Elle mettra en œuvre différentes techniques analytiques afin de caractériser les biomasses de départ et les bio-huiles produites. Des polluants modèles pourront être ajoutés à la biomasse afin de mettre en évidence leur effet sur les bio-huiles produites, dont certaines seront ensuite co-traitées en présence de carburants fossiles classiques en présence d'un catalyseur de FCC.

Contexte de travail

Cette thèse se déroulera dans les locaux de l'IRCELYON, en co-encadrement entre les équipes Ingénierie et ECI2D. Elle est financée par un projet européen, qui impliquera des réunions périodiques en Europe avec les partenaires du projet. Le ou la candidat-e devra être capable de réaliser ses travaux de thèse en coordination avec les objectifs et les obligations du projet (rapports, délivrables, présentations en anglais).
Profils attendus des candidats : Master 2 en chimie physique/catalyse ou chimie/science des matériaux ou génie des procédés ou Ingénieur en chimie.
Documents à fournir:
- CV
- Lettre de motivation
- 1 or 2 lettres de recommandation avec les coordonnées des référents
- Notes de Master 1 & 2 ou diplôme d'ingénieur
- Résumé d'une page du rapport de Master 2, en anglais
Les candidats devront avoir un bon niveau d'anglais (oral, écrit)
Date limite de candidature: 25 Octobre 2018

Contacts: Nolven.Guilhaume@ircelyon.univ-lyon1.fr, Tel. 04 72 44 53 89
Dorothee.Laurenti@ircelyon.univ-lyon1.fr, Tel. 04 72 44 53 27

Informations complémentaires

IRCELYON (Institut de recherche sur la catalyse et l'environnement de Lyon) est un laboratoire de recherche public français affilié au CNRS et à l'Université de Lyon. Ses recherches portent sur la catalyse et la chimie environnementale. L'équipe «Ingénierie et intensification des procédés» d'IRCELYON a développé des compétences avancées dans le développement combiné de catalyseurs et de réacteurs catalytiques pour des applications ciblées. Le groupe possède une expertise de longue date dans les réacteurs parallèles, réacteurs structurés et micro-structurés (monolithes, mousses, membranes, séquentiels…) appliqués aux réactions énergétiques et environnementales (reformage du méthane et d'hydrocarbures, oxydation partielle, couplage oxydant, traitement de la pollution de l'air et de l'eau… ) et dans le développement de catalyseurs et leur évaluation en utilisant des méthodes haut débit.

On en parle sur Twitter !