En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Offre de thèse pour la caractérisation et le rôle des Hg-biomolecules majeures produites par le phytoplancton (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5254-SOPPUY-001
Lieu de travail : PAU
Date de publication : mardi 5 juin 2018
Nom du responsable scientifique : Amouroux David, Pedrero-Zayas Zoyne
Type de contrat : CDD Doctorant/Offre de thèse
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2018
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 1 768,55 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

La compréhension des voies de transformation du mercure (Hg) dans les systèmes aquatiques est un domaine de recherche actif. Cependant face à l'important travail effectué sur les bactéries, le rôle des micro-organismes phototrophes dans les transformations abiotiques et biotiques du Hg n'est pas bien compris. Le principal objectif de cette thèse est d'obtenir de nouveaux concepts mécanistiques sur le rôle du phytoplancton dans le cycle du Hg et ses transformations dans les eaux de surface. Le phytoplancton peut affecter le cycle du Hg et ses transformations par l'excrétion de ligands avec une forte affinité pour le Hg, tels que les groupements thiols. L'objectif spécifique de cette thèse est d'examiner dans quelle mesure et dans quelles conditions les ligands biogènes produits par le phytoplancton affectent les processus (a)biotiques de transformation du Hg. Cette étude expérimentale se trouve à la croisée des chemins entre la chimie analytique et environnementale, la biochimie et l'écotoxicologie, et se repose sur l'utilisation des isotopes stables enrichis (et naturels) du Hg. Des techniques de couplage innovantes basées sur la chromatographie en phase gazeuse ou liquide avec l'ICPMS ou la spectrométrie de masse moléculaire seront utilisées tout au long du projet pour effectuer des avancées sur la spéciation moléculaire des composés de mercure et de leurs ligands spécifiques. Etant donné que l'importance du phytoplancton dans la biogéochimie du Hg a toujours été remise en question, mais jamais abordé de manière systématique, de nombreux résultats originaux sont attendus. De nouvelles connaissances fondamentales sur les principales voies de transformation d'un contaminant « global » tel que le Hg sera d'une importance cruciale pour le développement de la modélisation de son cycle biogéochimique, et les stratégies d'atténuation et d'évaluation des risques environnementaux.

Contexte de travail

L'IPREM (Institut des sciences analytiques et de physico-chimie pour l'environnement et les matériaux) est une Unité Mixte de Recherche CNRS / UPPA (UMR 5254). L'IPREM regroupe plus de 300 personnes qui s'intéressent au développement de connaissances fondamentales en physico-chimie, chimie analytique et microbiologie, en relation avec des applications concernant la structure du vivant, la gestion de l'environnement et les propriétés fonctionnelles de différentes classes de matériaux.
Le(a) doctorant(e) effectuera ses recherches dans le cadre du Pôle de Chimie et Microbiologie de l'Environnement de l'IPREM.

Adresse : IPREM. Hélioparc, 2 Avenue du Président Angot 64053 Pau cedex 09
Plus de détails disponibles sur : https://iprem.univ-pau.fr/fr/activites-scientifiques/poles-scientifiques/pole-chimie-et-microbiologie-de-l-environnement.html

Contraintes et risques

Manipulation de produits chimiques (acides, solvants, standards de mercure).

Informations complémentaires

Pour toute question relative à cette offre d'emploi, les candidat(e)s peuvent écrire à :

david.amouroux@univ-pau.fr
zoyne.pedrerozayas@univ-pau.fr

On en parle sur Twitter !