En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

THESE - Apprentissage pour l'imagerie satellite : Mission SWOT (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5251-AGNCHE-002
Lieu de travail : TALENCE
Date de publication : jeudi 21 mai 2020
Nom du responsable scientifique : Nicolas PAPADAKIS
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

L'objectif du projet est de proposer de nouvelles méthodes pour le traitement des images satellite, avec une application phare pour le débruitage des données altimétriques haute-résolution que fournira le prochain satellite SWOT (CNES/NASA, 2021). Une modélisation mathématique précise du bruit affectant les mesures permettra de caractériser les corrélations spatiales des erreurs contenues dans les données. Des a priori physiques sur la nature des champs de hauteur de l'océan à reconstruire seront également prises en compte au sein d'algorithmes automatiques de restauration de données. Le projet cherche ainsi à faire un lien concret entre la théorie mathématique du signal et les applications en physique océanographique, en se servant du potentiel des méthodes d'apprentissage, proposées dans le domaine de l'intelligence artificielle.
Il s'agira de traiter efficacement (coût de calcul et de stockage) de grandes masses de données, afin d'améliorer la connaissance des phénomènes caractérisant les petites échelles de la dynamique océanique.

Compétences attendues : Master en Mathématiques appliquées. Expériences en apprentissage statistique, en océanographie ou en télédétection appréciées. Programmation en python.

Contexte de travail

L'Institut de Mathématiques de Bordeaux est une unité mixte de recherche (UMR5251), CNRS, Université de Bordeaux, Bordeaux INP. Laboratoire d'accueil de l'Ecole Doctorale de Mathématiques et Informatique, l'IMB regroupe l'essentiel de la recherche de 136 chercheurs et enseignants-chercheurs, 102 doctorants et post-doctorants, et 24 personnels d'assistance à la recherche.

La thèse se déroulera à l'IMB sous la direction de Nicolas Papadakis (IMB) et Emmanuel Cosme (IGE, Grenoble). Des séjours de plusieurs semaines seront effectués à Grenoble pendant le doctorat.

Informations complémentaires

Projet 80' doctorants

On en parle sur Twitter !