En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Doctorant en chimie organique (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5248-YANFER-003
Lieu de travail : PESSAC
Date de publication : lundi 13 mai 2019
Nom du responsable scientifique : Yann Ferrand
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 15 août 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 1 768,55 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Bien que l'électrospray ait été introduit il y a plus de trente ans et soit la méthode d'ionisation la plus répandue en spectrométrie de masse, les mécanismes sous-jacents restent encore mal connus. L'objectif de ce projet de thèse est de comprendre comment les (bio)polymères acquièrent leur charge définitive tout en se désolvatant. Dans le cadre de cette thèse nous utiliserons comme systèmes-modèle des foldamères d'oligoamides aromatiques hydrosolubles spécialement conçus pour cette étude. Les foldamères peuvent être définis comme de grandes molécules synthétiques ayant la propriété d'adopter des conformations repliées bien définies à l'instar des biomolécules. Le travail de l'étudiant en thèse sera de préparer en solution et en phase solide une bibliothèque de foldamères hydrosolubles afin d'en étudier les propriétés en phase gazeuse.

Contexte de travail

Ce projet interdisciplinaire financé par l'ANR s'effectuera au sein du groupe Ingénierie Supramoléculaire Bio-Inspirée (http://www.iecb.u-bordeaux.fr/teams/BISE/) en partenariat avec le groupe du docteur Valérie Gabélica experte en spectrométrie de masse (https://gabelicagroup.wixsite.com/biophyms).
La thèse se déroulera au sein des instituts CBMN et IECB qui sont des centres de recherches dynamiques et interdisciplinaires situés sur le campus de l'Université de Bordeaux, France. Le laboratoire est parfaitement équipé pour la synthèse chimique et l'institut est doté de plateformes technologiques associant une instrumentation de pointe et une expertise en mesures biophysique et biologie structurale. Le candidat sélectionné devra avoir validé son master 2 de chimie organique au 15 juillet 2019.

Contraintes et risques

Contraintes hygiène et sécurité liée à la manipulation de produits chimiques. Les expériences de synthèse chimique seront réalisées dans le laboratoire de l'équipe Ingénierie Supramoléculaire Bio-Inspirée à l'IECB (bât. B13) dans un laboratoire équipé et fonctionnel en termes de hottes.

On en parle sur Twitter !