En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Offre de thèse en neurosciences cognitives (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 29 octobre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5229-JEADUH-011
Lieu de travail : BRON
Date de publication : vendredi 8 octobre 2021
Nom du responsable scientifique : Jean-René Duhamel
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 novembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

La fonction de l'ocytocine cérébrale dans le comportement naturel d'interaction sociale des primates.
Il a été démontré que le neuropeptide ocytocine (OT) joue un rôle important dans la modulation des informations et des comportements sociaux chez de nombreuses espèces animales. Cependant, on comprend peu de choses sur les mécanismes cérébraux de l'OT chez les primates. Ce projet de doctorat se concentrera sur les structures du cerveau social du singe macaque qui sont ciblées par le neuro-modulateur oxytocine et qui sont impliquées dans la perception et la production de comportements et de relations sociales. Plusieurs méthodes de pointe seront utilisées, notamment un dispositif expérimental naturaliste pour animaux libres de leurs mouvements, une nouvelle technique de classification comportementale basée sur l'apprentissage profond, des manipulations pharmacogénétiques et des enregistrements physiologiques par télémétrie. Par conséquent, les candidats à ce poste de doctorat doivent avoir un intérêt marqué et une expertise dans la recherche sur les primates non humains et la neurophysiologie comportementale.

Contexte de travail

Le laboratoire est un lieu de recherche multidisciplinaire internationalement reconnu dans le domaine des neurosciences cognitives. Le-a candidat-e sélectionné-e travaillera au sein d'une équipe composée de chercheurs, étudiants, post-docs et techniciens, dans le cadre d'un programme de recherche soutenu par la Communauté Européenne.

Contraintes et risques

Expérimentation avec des primates non-humains

On en parle sur Twitter !