En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Thèse au sein du CNRS en Génie Automatique ou Mathématiques Appliquées (H/F) – Commande résiliente des réseaux Scale-Free

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5216-ALLBEL-002
Lieu de travail : ST MARTIN D HERES
Date de publication : jeudi 26 juillet 2018
Nom du responsable scientifique : Dr. CANUDAS DE WIT Carlos/Fererica GARIN (CR-INRIA) / Henrik SANDBERG (Prof. KTH Stockholm)
Type de contrat : CDD Doctorant/Offre de thèse
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 17 septembre 2018
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 1 768,55 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Deux objectifs majeurs de cette thèse seront la détection et la mitigation des conséquences des défaillances et des attaques. La commande résiliente des systèmes cyber-physiques est un sujet de recherche récent et en plein essor. La plupart de la littérature concerne des systèmes linéaires, en particulier pour des réseaux de distribution électrique. Le projet Scale-Free Back propose d'étudier les problèmes de commande résiliente qui se présentent dans les réseaux de trafic routier, et plus en général dans les systèmes en réseau complexes. Ce travail s'appuiera sur des résultats obtenus dans le projet Scale-Free Back, où la complexité de la commande de grands systèmes en réseau est abordée en contrôlant des variables agrégées (par exemple, la densité de voitures en moyenne dans des zones du réseau), avec la possibilité d'agrégations variables (qui évoluent dans le temps, en fonction de l'état du système). Plus précisément, il est proposé :
1) de développer des outils de diagnostic pour détecter des anomalies et révéler de attaques cyber-physiques ;
2) de définir des métriques mesurant le niveau de sûreté dans les réseaux avec agrégations variables ;
3) de revisiter les outils classiques de commande optimale, pour atténuer les conséquences d'attaques cyber-physiques visant les nœuds les plus faibles du réseau.

Contexte de travail

Scale-FreeBack est une ERC qui s'étale entre septembre 2016-2021. L'ERC est gérée par le CNRS. Le projet sera mené au sein du groupe NeCS (qui est une équipe commune CNRS (GIPSALab)-INRIA), à Grenoble France en collaboration avec l'Université de Grenoble. ScaleFreeBack est un projet avec des objectifs théoriques ambitieux et innovants, qui ont été adoptés compte tenu des nouvelles opportunités présentées par les dernières technologies de détection à grande échelle. L'objectif global est de développer des méthodes holistiques de contrôle sans échelle des systèmes complexes en réseaux au sens le plus large et de proposer les bases d'une nouvelle théorie de contrôle traitant les réseaux physiques complexes avec une taille arbitraire.

Contraintes et risques

Master en génie automatique ou mathématiques appliquées.

Informations complémentaires

Date de début de la thèse : Courant Septembre ou plus tard

On en parle sur Twitter !