En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

H/F Doctorant(e) en Physiologie Cardiaque


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5203-MATMAN-001
Lieu de travail : MONTPELLIER
Date de publication : lundi 12 février 2018
Nom du responsable scientifique : matteo.mangoni@igf.cnrs.fr
Type de contrat : CDD Doctorant/Offre de thèse
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 avril 2018
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 1 768,55 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Le projet sera focalisé sur l'étude des mécanismes régissant la régulation colinergique de l'automatisme cardiaque. Le projet fait appel à plusieurs techniques de physiologie intégrée et cellulaire. Il est basé sur une collection unique au monde de souris génétiquement modifiées dans laquelle un ou plusieurs canaux ioniques qui sont impliqués dans la génèse et la régulation de l'automatisme, ont été inactivés ou modifiés.

Contexte de travail

L'équipe "Physiologie cardiovasculaire et cardioprotection " est composée de 2 directeurs de recherche, un chercheur INSERM, un Maitre de Conférence, un post-doctorant, deux ingénieurs statutaires, et deux ingénieurs en CDD et deux doctorants. Le doctoran(e) sera placé(e) sous la responsabilité de Matteo Mangoni. Les thématiques développées au sein de l'équipe concernent le mécanisme de la cardioprotection contre les arythmies et le dégât hischémique. L'équipe dispose des techniques les plus en pointe dans l'exploration fonctionnelle, l'électrophysiologie et l'imagerie. Le candidat devra être titulaire d'un master et avoir des compétences dans l'exploration fonctionnelle cardiaque dans la souris et le poisson zèbre. Des connaissances en électrophysiologie et biologie moléculaire sont souhaitées.

On en parle sur Twitter !