En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Contrat doctoral (H/F) - Adaptation et spéciation chez les papillons alpins - CEFE CNRS Montpellier France

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 20 mai 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5175-MATJOR-005
Lieu de travail : MONTPELLIER
Date de publication : jeudi 18 mars 2021
Nom du responsable scientifique : Mathieu Joron
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 juin 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Le sujet proposé fait partie d'un projet collaboratif visant à comprendre le mode de diversification d'un complexe d'espèces de papillons alpins le long du gradient altitudinal. Notre objectif est d'identifier les mécanismes qui sous-tendent l'évolution répétée des barrières reproductrices entre espèces adaptées à des niches altitudinales différentes, mais toujours connectées entre elles par le flux de gènes.

L'étudiant.e sera chargé.e de caractériser la variation phénotypique des traits impliqués dans l'isolement reproducteur et dans l'adaptation à l'altitude, afin de comprendre leur rôle dans la diversification du complexe d'espèces Coenonympha arcania/gardetta/macromma. Des traits chimiques, morphologiques, physiologiques ou d'histoire de vie peuvent jouer un rôle dans cette radiation, et peuvent être étudiés par des approches expérimentales et analytiques. Un autre objectif est d'identifier les régions génomiques associées à la variation de ces traits pour comprendre l'architecture génomique et génétique de l'adaptation et de la spéciation

Contexte de travail

Le projet repose sur un financement de l'ANR (DivAlps) et l'étudiant.e rejoindra un consortium dynamique d'équipes dont les recherches combinent écologie expérimentale, génomique des populations et bioinformatique. Le projet est porté par Laurence Després à l'Université de Grenoble, en collaboration avec les groupes de Claire Lemaitre à l'INRIA de Rennes et de Mathieu Joron au CEFE à Montpellier. L'étudiant.e sera basé au CEFE à Montpellier, avec des travaux de terrain dans les Alpes pendant l'été.

Le CEFE est le plus grand laboratoire d'écologie en France et est un institut majeur pour l'écologie et la génétique évolutives. Notre groupe se concentre sur l'écologie et les génomes des papillons pour comprendre comment la diversité est façonnée par la sélection naturelle ou par d'autres processus. Montpellier est un pôle majeur de recherche sur l'évolution et l'environnement dans le monde et héberge une communauté scientifique dynamique avec plusieurs centaines de chercheurs en sciences biologiques et biodiversité, et des programmes doctoraux réputés. L'Université de Montpellier s'est classée au 1er rang mondial dans le classement de Shanghai 2018 en écologie. Montpellier bénéficie d'un climat agréable, d'un patrimoine naturel fantastique et d'une vie culturelle et urbaine de qualité.

Contraintes et risques

Nous recherchons un.e étudiant.e très motivé.e, ayant une excellente réussite académique, un fort intérêt et des connaissances approfondies en écologie évolutive et en génétique des populations, un raisonnement indépendant, et une expérience en écologie de terrain et/ou avec des approches expérimentales.

L'indépendance et la motivation sont essentielles pour mener à bien un travail de terrain et expérimental exigeant. Le projet autorisera néanmoins une grande flexibilité dans les questions abordées par l'étudiant.e, en fonction de ses intérêts et de ses idées. La date de début de contrat devra se trouver entre maintenant et novembre 2021.

Informations complémentaires

La sélection des candidatures débutera le 12 avril.

Les candidatures doivent être déposées sur le portail du CNRS. Les candidat.e.s doivent déposer une lettre de candidature expliquant leur motivation et leurs travaux de recherche, un paragraphe sur les questions ou approches sur lesquelles elle.il aimerait idéalement se concentrer, un CV complet, des relevés de notes universitaires, ainsi que les noms et coordonnées de deux référents.

Pour toute information ou demande informelle, contacter Mathieu Joron (Mathieu.joron@cefe.cnrs.fr). Site web : https://joron.cefe.cnrs.fr.

On en parle sur Twitter !