En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Recrutement d'un doctorant en électronique H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5130-DALALO-001
Lieu de travail : LE BOURGET DU LAC
Date de publication : jeudi 29 novembre 2018
Nom du responsable scientifique : Pascal FEBVRE
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 février 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 1 768,55 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Conception d'un système d'émission analogique-réception numérique supraconducteur on-chip. Modélisation de plusieurs composants actifs et interconnexions numériques à base de lignes de transmission supraconductrices. Simulations hyperfréquences avec MATLAB, COMSOL et SONNET, dessin des circuits. Caractérisation expérimentale au laboratoire.

Contexte de travail

L'Institut de Microélectronique Electromagnétisme et Photonique et le LAboratoire d'Hyperfréquences et de Caractérisation ( IMEP-LAHC) forment une Unité Mixte de Recherche "UMR 5130" (CNRS / Grenoble INP / UGA/ Université SAVOIE Mont-Blanc) de 137 personnes, fortement impliquée dans les recherches relatives à la micro et nano électronique, à la microphotonique, aux micro et nano-systèmes, aux microondes et optomicroondes.
Le laboratoire est localisé sur deux sites géographiques :
Grenoble (38) et Le Bourget du Lac (73) distants d'environ 70 km.
Le ou la doctorant(e) sera rattaché(e) hiérarchiquement au Directeur de l'Unité.

On en parle sur Twitter !