En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Offre de thèse - Immunologie et physiopathologie pulmonaire (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 12 mai 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5089-EMMLEF-001
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : mercredi 21 avril 2021
Nom du responsable scientifique : Lefrançais Emma
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 4 octobre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Les plaquettes sont reconnues comme les principaux médiateurs cellulaires de l'hémostase. Elles sont également des acteurs importants du processus inflammatoire et contribuent activement à l'immunité innée et adaptative. La régulation de ces différentes fonctions plaquettaires est cruciale pour assurer l'intégrité vasculaire aussi bien qu'une réponse immune adéquate. Nous avons récemment démontré l'existence d'une production de plaquettes dans le poumon, en dehors de la moelle osseuse (thrombopoïèse extramédullaire). Cependant, les spécificités, la régulation et le rôle de cette production locale restent inconnues. Les études récentes montrent que les mégacaryocytes pulmonaires ont un rôle spécifique dans l'inflammation et l'immunité innée. Leur régulation par des médiateurs inflammatoires locaux à la suite d'agressions pulmonaires pourrait ainsi participer à la génération de plaquettes spécialisées dans l'inflammation et la réparation. Le projet de thèse vise à 1) étudier la régulation et les spécificités de la thrombopoïèse pulmonaire notamment l'effet de l'environnement local et des alarmines tissulaires sur la production et l'activation plaquettaire puis 2) évaluer l'impact des modifications plaquettaires sur l'inflammation observé à la suite de lésions pulmonaires. Afin d'identifier les acteurs impliqués dans ces mécanismes, le projet intègre l'utilisation de modèles murins d'inflammation pulmonaire, des analyses en cytométrie en flux, en protéomique et en microscopie intravitale pulmonaire. L'objectif est de mieux comprendre les maladies inflammatoires pulmonaires dans lesquelles les plaquettes contribuent à la dérégulation de l'inflammation (asthme, BPCO, infections virales, SDRA ...) et de découvrir de nouvelles cibles thérapeutiques.

• Lefrançais E et al. The lung is a site of platelet biogenesis and a reservoir for megakaryocytes and hematopoietic progenitors. Nature 2017
• Lefrançais E and Looney M "Platelet biogenesis in lung circulation" Physiology 2019. 34 (6) 392-401
• Cayrol C et al Environmental allergens induce allergic inflammation through proteolytic maturation of IL-33 Nature Immunology 2018
• Cayrol C, Girard JP. Interleukin-33 (IL-33): A nuclear cytokine from the IL-1 family. Immunol Rev. 2018
• Liew FY, Girard JP, Turnquist HR. Interleukin-33 in health and disease. Nature Reviews Immunology 2016
• Lefrançais E et al. The central domain of IL-33 is cleaved by mast cell proteases for potent activation of group 2 innate lymphoid cells. PNAS 2014

Contexte de travail

La thèse sera encadrée par le Dr Emma Lefrançais, Chargée de Recherche au CNRS et réalisée dans l'équipe « Biologie vasculaire :cellules endothéliales dans l'immunité, l'inflammation et le cancer » dirigée par Jean-Philippe GIRARD, Directeur de Recherche de Classe Exceptionnelle à l'INSERM. Outre la participation aux réunions hebdomadaires d'équipe, aux séminaires à l'institut, et à des congrès nationaux ou internationaux, un comité de thèse sera mis en place pour le suivi d'avancement des recherches du doctorant.
http://www.ipbs.fr/vascular-biology-endothelial-cells-immunity-inflammation-and-cancer

L'IPBS est un centre de recherche conjoint du CNRS et de l'Université de Toulouse au cœur du campus principal de l'Université Toulouse III-Paul Sabatier, qui propose une formation pluridisciplinaire de haut niveau dans les domaines des sciences, de la santé et de l'ingénierie. L'IPBS accueille actuellement plus de 230 personnels scientifiques et administratifs, dont plus de 40 doctorants et post-doctorants de nationalités multiples. L'IPBS comprend actuellement 15 groupes de recherche travaillant dans les domaines de l'inflammation, des infections et du cancer, ainsi que 4 plateformes de pointe en protéomique, biophysique et biologie structurale, imagerie moléculaire et cellulaire et exploration fonctionnelle, y compris en laboratoires BSL-3 pour l'étude des maladies infectieuses (tuberculose, SIDA, COVID-19).
http://www.ipbs.fr/ipbs-toulouse

Informations complémentaires

Nous recherchons un(e) candidat(e) avec :
- Connaissances solides en immunologie et physiopathologie
- Motivé(e) par les approches d'expérimentation in vivo, la cytométrie en flux et la microscopie. Expérience en expérimentation animaleserait un plus.
- Curiosité pour la recherche, esprit critique, bonnes capacités de rédaction et de communication

On en parle sur Twitter !