En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Catalyse Coopérative et Création de Liaisons C-P, H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 13 mai 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5069-DIDBOU0-009
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : jeudi 22 avril 2021
Nom du responsable scientifique : Blanca Martin Vaca
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 4 octobre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Contexte. Au cours de la dernière décennie, les effets coopératifs en catalyse par les métaux de transition ont suscité l'intérêt croissant de la communauté scientifique. Grâce à la synergie entre deux sites catalytiques différents, des améliorations extraordinaires en termes d'efficacité et de sélectivité peuvent être obtenues. Dans ce contexte, la coopération métal / ligand (MLC), dans laquelle un des ligands participe activement à l'activation des substrats, peut être soulignée.1 Les complexes pinces de métaux de transition jouent un rôle important dans ce domaine,2 et nous avons développé une famille originale basée sur un squelette indène portant deux bras latéraux coordinnants. Des résultats remarquables ont été obtenus dans des processus catalytiques de cyclisation impliquant la création de liaisons C-O / C-N & C-C avec des complexes à base de métaux d8 du groupe 10.
Objectifs. Forts de ces succès, le but de ce projet de doctorat est la diversification de la catalyse MLC avec des complexes pince de métaux du groupe 10, en développant une nouvelle famille de ligands pince non-innocents. Le premier objectif sera donc la préparation et la caractérisation d'une série de complexes pince originaux de Ni, Pd et Pt et la mise en évidence de leur comportement non-innocent. Cette non-innocence sera ensuite mise au profit en catalyse MLC, et plus particulièrement à la préparation de cycles phosphorés via la création de liaisons C-P.
Il s'agit d'un projet multidisciplinaire impliquant : (i) la conception de nouveaux ligands coopératifs, (ii) la préparation, la caractérisation (RMN multidimensionnelle, diffraction des rayons X, IR…) et des études de réactivité de composés organométalliques et (iii) l'exploration de l'activité catalytique.
Le/la candidat(e) devra posséder de bonnes connaissances en chimie moléculaire et un goût marqué pour la chimie organométallique / de coordination. Motivation pour la recherche, curiosité et esprit d'équipe seront des atouts supplémentaires.

Contexte de travail

Le LHFA est une unité mixte de recherche CNRS-UPS située au bâtiment de chimie de l'UPS, 118 route de Narbonne, Toulouse. Le laboratoire est composé de 5 équipes de recherche et comprend une soixantaine de personnes. Son coeur de métier est la synthèse et l'étude de molécules originales, d'espèces hautement réactives.

Contraintes et risques

RAS

On en parle sur Twitter !