En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Etudiant en doctorat H/F: Mécanismes, dynamique et évolution du moteur flagellaire bactérien

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 12 août 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5048-FLOLEP-023
Lieu de travail : MONTPELLIER
Date de publication : jeudi 22 juillet 2021
Nom du responsable scientifique : Francesco PEDACI
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Nous recherchons des candidats motivés pour un poste d'étudiant en doctorat d'une durée de 3 ans dans le groupe Physique et mécanique des systèmes biologiques au CBS Montpellier, France.

Notre projet vise à comprendre, d'un point de vue biophysique expérimentale, les mécanismes à l'origine de l'activité et de la dynamique complexe du moteur flagellaire bactérien, le puissant complexe protéique présent à la base du flagelle chez de nombreuses bactéries mobiles. Tournant sur son axe, le moteur est responsable de la rotation continue des flagelles et de la propulsion de la cellule. Au sein de notre consortium international, nous sonderons le comportement de moteurs individuels dans des bactéries qui ont évolué pour produire un couple élevé, dans le but de démontrer comment les mécanismes complexes du moteur et la structure ont évolué.

Le/la candidat/e idéal/e devra détenir un Master (ou équivalent) en physique ou sciences de la vie avec un fort contexte quantitatif ainsi qu'une expérience dans un ou plusieurs des points mentionnés ci-dessous, et un intérêt pour les projets interdisciplinaires :
• Biophysique de la molécule unique
• Microscopie et microscopie à fluorescence
• Programmation, analyse quantitative de données
• Modélisation théorique
• Techniques de Wetlab techniques et biologie cellulaire/moléculaire (manipulation génétiques bactériennes, purification de protéines)
• Capacité à travailler de manière indépendante et en équipe
• Bonnes compétences en communication orale et écrite en langue anglaise (le Français n'est pas une exigence)

Contexte de travail

Le projet s'inscrit dans une collaboration entre le laboratoire Hochberg du Max Planck Institute de Marburg (biochimie évolutive), le laboratoire Beeby de l'Imperial College de Londres (tomographie cryo-électronique) et le laboratoire Cary de l'Université de Waikato en Nouvelle-Zélande (métagénomique). Cette collaboration est financée par une bourse Human Frontiers très compétitive, avec un financement sur 3 ans.
CBS est un laboratoire interdisciplinaire solide doté d'un large éventail de compétences allant de la biophysique à la biologie synthétique et structurale. Notre équipe développe et utilise des techniques nouvelles de biophysique au niveau de la molécule unique telles que la manipulation optique et magnétique et la microscopie à fluorescence monomoléculaire, ainsi que l'analyse théorique et la modélisation.

Informations complémentaires

Merci de bien vouloir soumettre votre candidature accompagnée d'un CV, d'une lettre et les noms de 2-3 références.
Pour plus d'informations
http://www.cbs.cnrs.fr/index.php/en/
https://sites.google.com/view/sm-angular-dynamics/home

On en parle sur Twitter !