En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UPR9022-BENSTE-013 - Chercheur-euse en Biologie, H/F

Chercheur-euse en Biologie, H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : lundi 14 février 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UPR9022-BENSTE-013
Lieu de travail : STRASBOURG
Date de publication : lundi 13 décembre 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 mars 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2690.43 bruts mensuels en fonction de l'expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Notre objectif est d'identifier et de caractériser les protéines de moustiques qui interagissent avec les régions non codantes R' UTR et 3' UTR de deux virus transmis par l'arthropode (arbovirus) DENV et ZIKV. Nous utilisons des techniques de pointe en biologie moléculaire et en biophysique pour identifier et caractériser les facteurs cellulaires de l'hôte invertébré, ce qui pourrait être mis à profit pour le développement de nouvelles stratégies antivirales axées sur l'insecte vecteur afin de bloquer la transmission de ces arbovirus.

Activités

Conception et construction de plasmides pour la transgénèse et le knock-in de gènes chez les moustiques.
Micro-injection d'ADN dans des embryons de moustique avec micro-injecteur FemtoJet et micromanipulateur TransferMan NK2
Elevage des lignées de moustiques, effectuer des croisements génétiques, cribler les moustiques pour identifier des lignées mutantes ou transgéniques (criblage par fluorescence, génotypages PCR, cytométrie de flux avec COPAS)
Conception et test de différentes stratégies de forçage génétique.
Analyse d'expression de gènes par RT-PCR quantitative, immunoblot.
Transcription des résultats dans le cahier de laboratoire électronique.
Lecture et analyse de la littérature contemporaine du domaine du forçage génétique.
Rédaction des manuscrits pour publication dans des journaux internationaux.

Compétences

Expérience préalable souhaitée dans le domaine du forçage génétique
Expérience préalable avec les insectes et la génétique
Bonne maîtrise des techniques de biologie moléculaire (clonages, PCR, PCR quantitative, système CRISPR / Cas9…)
Bonne maîtrise de l'anglais niveau B2 selon le cadre européen commun de référence pour les langues.
Capacité de rédiger des publications scientifiques.
Capacité à lire et analyser la littérature scientifique liée au domaine.
Autonomie, capacité d'analyse critique de ses propres résultats et de ceux des collègues, capacité à formuler des suggestions constructives.
Capacité d'encadrement d'étudiants, stagiaires.

Contexte de travail

Le candidat sélectionné rejoindra une équipe multinationale au sein de l'Unité de Recherche M3i 'Insect Models of Innate Immunity' de l'Institut de Biologie Moléculaire et Cellulaire sur le campus central de l'Université de Strasbourg. Ce projet sera co-encadré par le Dr João Marques (chef de groupe au CNRS UPR9022, Strasbourg, France) et le Dr Karim Majzoub (chef de groupe à l'IGMM du CNRS, Montpellier, France).

Contraintes et risques

Contraintes liées au travail en laboratoire de biologie et contraintes liées aux élevages de moustique. Contraintes liées au travail en laboratoire de niveau de sécurité biologique 3 pour les expériences impliquant les virus de la dengue et Zika. Astreintes samedi/dimanche (3h 1 fois toutes les 6 semaines)

On en parle sur Twitter !