En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UPR9002-MICRYC-008 - Ingénieur(e) (H/F) d'Etude pour la Sélection d'Aptamères par Criblage Microfluidique

Ingénieur(e) (H/F) d'Etude pour la Sélection d'Aptamères par Criblage Microfluidique


Date Limite Candidature : lundi 31 janvier 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UPR9002-MICRYC-008
Lieu de travail : STRASBOURG
Date de publication : lundi 10 janvier 2022
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 21 mois
Date d'embauche prévue : 4 avril 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : à partir de 2130,56€ bruts par mois, selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

L'équipe « Biologie Digitale de l'ARN » de l'unité « Architecture et Réactivité de l'ARN » (UPR 9002 du CNRS, Institut de Biologie Moléculaire et Cellulaire) de Strasbourg, recherche un/une ingénieur(e) d'étude dans le cadre d'un projet de Recherche et Développement en collaboration avec l'entreprise Novaptech située à Bordeaux et visant à la mise au point d'un criblage fonctionnel de populations d'oligonucléotides synthétiques (des aptamères), spécifiques de molécules contaminant l'eau et les aliments, en vue de leur inclusion dans des apta-capteurs.
Dans le cadre de cette mission mixte public/privé, vous serez amené(e) à réaliser des opérations variées et complexes, à partir d'instructions générales nécessitant l'analyse et l'interprétation d'informations, le choix de la solution et la capacité à gérer des priorités dans le cadre de programmes de R&D. Vous aurez notamment à mettre en œuvre des techniques variées plus ou moins complexes, pour le design et la caractérisation de biomolécules (PCR digitale, électrophorèse, spectroscopies, etc…) et la manipulation d'oligonucléotides (purification, dosage). Vous serez en particulier amené(e) à procéder à la sélection d'aptamères soit manuellement (approches de SELEX) soit par criblage fonctionnel à haut-débit à l'aide de la technologie de microfluidique en gouttelettes. De plus, les pools de molécules sélectionnées seront analysés par bio-informatique et les propriétés des variants identifiés seront caractérisées par des méthodes physico-chimiques (absorption UV, fluorescence notamment).

Activités

Activités principales
- Etablir des protocoles de sélection d'aptamères mettant en œuvre différentes stratégies,
- Conduire des expériences de biologie moléculaire (PCR, production enzymatique d'oligonucléotides),
- Analyser expérimentalement des oligonucléotides (électrophorèse, spectroscopies),
- Mettre en œuvre des outils bio-informatiques d'analyse de séquences et de structures secondaires d'oligonucléotides,
- Préparer et utiliser les appareillages de mesure (station microfluidique, fluorimètre, spectrophotomètre, systèmes d'électrophorèse…),
- Tenir un cahier de laboratoire,
- Rédiger des rapports techniques,
- Participer aux réunions scientifiques périodiques des équipes de R&D Novaptech et UPR 9002,
- Assurer une veille bibliographique,
- Appliquer les règles de sécurité en laboratoire.

Activités associées
- Contribuer à l'organisation générale,
- Préparer les commandes de produits chimiques/biologiques et de consommables,
- Assurer la gestion des stocks de produits chimiques/biologiques et de consommables,
- Assurer l'entretien de premier niveau des appareillages.

Compétences

Savoir-faire :
- Avoir une solide formation en biologie moléculaire (Ecole d'ingénieur, Master Pro).
- Avoir une expérience préalable avérée, voire une expertise acquise en PCR et manipulation des acides nucléiques.
- Avoir des connaissances théoriques et pratiques de l'utilisation d'algorithmes bio-informatiques pour l'analyse de séquences d'acides nucléiques.
- Des connaissances de biophysique moléculaire ou de chimie des acides nucléiques seraient un plus.
- Maîtrise de l'anglais lu, écrit, parlé de niveau B2 selon le cadre européen commun de référence pour les langues

Savoir-être :
- Rigueur et travail soigné,
- Respect des consignes et de la confidentialité,
- Autonomie et initiative,
- Capacité d'adaptation et d'évolution,
- Aptitude à la communication.

Contexte de travail

Le poste s'inscrit dans le cadre d'un projet collaboratif entre l'équipe « Biologie Digitale de l'ARN » et Novaptech.
Le laboratoire académique a acquis une reconnaissance mondiale pour le savoir-faire unique qu'il a développé pour la réalisation de criblages fonctionnels in vitro de banques d'acides nucléiques au moyen de la technologie de microfluidique en gouttelettes. Pour ce faire, le laboratoire possède l'ensemble des savoir-faire allant de la conception des systèmes microfluidiques à leur fabrication et utilisation pour des applications de biologie moléculaires, en particulier pour l'étude de l'ARN. De plus, l'équipe possède l'ensemble des compétences requises en biologie moléculaire des acides nucléiques et analyses bio-informatiques de données de séquençage à haut-débit.
Pour sa part, Novaptech est une start-up de biotechnologies, experte du développement d'aptamères oligonucléotidiques et leader français du domaine. Novaptech fournit à l'international des aptamères aux entreprises et aux laboratoires universitaires des secteurs de la santé, humaine et animale, et des sciences de la vie. Novaptech développe également des outils innovants, biocapteurs à base d'aptamères, pour l'industrie agro-alimentaire et l'environnement. Novaptech possède l'ensemble des compétences pour la sélection, la caractérisation et la fonctionnalisation des aptamères avant leur intégration dans des capteurs.
L'ingénieur travaillera en alternance (50/50) entre Strasbourg, dans l'équipe « Biologie Digitale de l'ARN » (composée de 2 enseignants-chercheurs, 2 ingénieurs CNRS, 2 chercheurs postdoctoraux et 3 doctorants) et à Bordeaux chez Novaptech où l'ingénieur(e) sera placé(e) sous la direction du Directeur Scientifique et travaillera dans une équipe de R&D comportant six ingénieurs (en janvier 2022).

Contraintes et risques

L'activité n'expose pas à des risques biologiques mais nécessitera éventuellement l'utilisation de substances chimiques qui devront être manipulées dans le strict respect des règles d'hygiène et sécurité. Les postes de travail à Strasbourg et chez Novaptech sont équipés en conséquence.
Le poste exigera des déplacements entre Strasbourg et Bordeaux et des séjours de moyenne durée -de quelques semaines à quelques mois- répartis (50/50) sur les deux sites.

On en parle sur Twitter !