En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UPR8001-MORDEL-001 - CDD chercheur sur l'impact des contraintes mécaniques compressives sur la progression du cancer du pancréas (H/F)

CDD chercheur sur l'impact des contraintes mécaniques compressives sur la progression du cancer du pancréas (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UPR8001-MORDEL-001
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : mercredi 31 octobre 2018
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 21 novembre 2018
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2500 et 3500 euro brut mensuel suivant expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Les cellules cancéreuses expérimentent une variété de contraintes mécaniques pendant le développement tumoral, allant des contraintes compressives par leur croissance dans un environnement confiné, en passant par des contraintes en tension à travers une modification de la matrice extracellulaire, et jusqu'à des contraintes en cisaillement dues à une pression interstitielle modifiée. Le rôle des contraintes mécaniques dans la progression du cancer est très peu compris. De plus, les signaux chimiques venant du milieu environnant peuvent moduler la réponse cellulaire en présence de contrainte mécanique, rendant la réponse à cette superposition de signaux mécano-chimiques incertaine.
La majorité des cancers du pancréas ont pour origine des adénocarcinomes ductulaire (PDAC). Les PDACs sont des cancers mortels avec une incidence augmentant d'année en année. La croissance tumorale locale et la grande modification du microenvironnement en font un excellent modèle pour étudier l'impact des contraintes mécaniques.
La transition éptihéliale-mésenchymateuse est un processus de transdifférenciation avec une signature moléculaire bien précise durant lequel des cellules épithéliales adoptent un phénotype plus motile, ce qui peut induire une invasion locale du tissu et participer au processus de dissémination du cancer et la création de tumeurs secondaires. A la fois les contraintes mécaniques et des signaux biochimiques semblent pouvoir déclencher cette transition. Ceci dit, la manière dont ces signaux se couplent pour promouvoir l'EMT reste inconnue.

Le but de ce post-doctorat est d'étudier l'impact de contraintes mécaniques sur l'EMT dans le cancer du pancréas.

Activités

1. Travailler au design et à l'élaboration d'une plateforme microfluidique à la pointe de l'état de l'art permettant un contrôle complet de l'environnement mécano-chimique expérimenté par des cellules cancéreuses.
2. Déterminer comment des signaux mécaniques et chimiques se couplent pour réguler la transition épithéliale-mésenchymateuse.

Compétences

- microfabrication
- microfluidique
- culture cellulaire
Optionnel :
- travail sur souris
- simulations

Contexte de travail

L'heureux candidat sera co-encadré par M. Delarue, biophysicien du LAAS-CNRS, expert en mécano-biologie et microfabrication, et J. Guillermet-Guibert, biologiste du cancer du CRCT à Toulouse, experte dans la signalisation du cancer du pancréas. Le LAAS-CNRS offre 1500 m2 de salle blanche avec des équipements à la pointe de l'état de l'art concernant la nano- et micro-fabrication, ainsi que des plateformes de microscopie et de culture cellulaire. Le CRCT, situé au cœur du Cancéropôle, est quant à lui rattaché à un hôpital et possède une animalerie et la possibilité de travailler sur des échantillons directement issus de patients humains.

Contraintes et risques

N/A

Informations complémentaires

Si vous êtes intéressé, envoyez une courte lettre de motivation, un CV, et les informations de deux références.

On en parle sur Twitter !