En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UPR8001-MARBRU-001 - Chercheur en modélisation des biomolécules (H/F)

Chercheur en modélisation des biomolécules (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UPR8001-MARBRU-001
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : vendredi 7 décembre 2018
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 6 mois
Date d'embauche prévue : 2 février 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2500 et 2900 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le rôle de l'agent sera de mener des simulations de type Dynamique Moléculaire et Modes Statiques sur des oncoprotéines de la famille Ras (relation structure/activité/fonction).

Activités

- Préparation des structures
- Dynamique moléculaire
- Mutagénèse in silico
- Analyse des changements conformationnels
- Evaluation de l'activité GTPase

Compétences

- Physico-chimie théorique
- Simulation à l'échelle atomique
- Dynamique Moléculaire et QM/MM
- Fonctions enzymatiques

Contexte de travail

Le Laboratoire d'analyse et d'architecture des systèmes (LAAS-CNRS) est une unité propre du CNRS située à Toulouse et comptant plus 200 chercheurs et autant de doctorants.

Les recherches menées au LAAS-CNRS visent à une compréhension fondamentale des systèmes complexes tout en considérant l'usage qui peut en découler. A l'inverse, de nombreuses problématiques sociétales ou industrielles, par exemple dans les domaines de l'aéronautique, de l'espace, de la santé, de l'énergie ou des réseaux de communication soulèvent des questions fondamentales qui nourrissent les activités de recherche.

Les disciplines abordées définissent 8 départements scientifiques divisés en 22 équipes de recherche.

L'agent sera intégré à l'équipe M3 (Modélisation Multi-Niveaux des Matériaux) qui développe et applique des modèles atomistiques prédictifs pour les procédés technologiques et la biologie. L'équipe s'appuie pour cela sur une approche multi-échelles mettant en œuvre un large spectre de savoir-faire :
- calculs DFT ou de Dynamique Moléculaire pour décripter les mécanismes physico-chimiques élémentaires
- modèles cinétiques de type Monte Carlo Cinétique ou cinétique chimique pour des simulations à grande échelle avec la précision atomique requise par les procédés technologiques
- outils spécifiques dédiés aux biomolécules permettant de décrire leur structure, leur flexibilité, leurs interactions.

Parmi ces activités, l'agent sera concerné par une thématique forte développée autour de l'étude de cibles pour le développement de nouvelles stratégies thérapeutiques.

L'agent travaillera par ailleurs dans un contexte collaboratif solidement établi avec le CRCT-INSERM sur une thématique bien ancré dans l'équipe : le rétablissement de l'activité GTPase des protéines Ras soumises à des mutations oncogéniques.

Contraintes et risques

Pas de contrainte ou de risque particuliers

On en parle sur Twitter !