En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UPR8001-DIDELB-001 - H/F Ingénieur de recherche réseaux et télécommunications, virtualisation et GPUs

H/F Ingénieur de recherche réseaux et télécommunications, virtualisation et GPUs


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UPR8001-DIDELB-001
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : mercredi 30 janvier 2019
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 5 mois
Date d'embauche prévue : 11 mars 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2400 et 2590€ brut mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Les réseaux terrestres et mobiles sont en cours de mutation. De nouveaux concepts sont apparus récemment qui modifient profondément la manière dont vont être effectués les échanges de données dans les réseaux. En particulier, la possibilité de remplacer nombre de composants matériels par des fonctions logicielles virtualisées dans des serveurs est très prometteuse. Ce paradigme porte le nom de Network Function Virtualisation (NFV). A terme, les données réseau seront traitées via nombre de ces fonctions virtuelles qui seront chainées entre elles, afin d'offrir des services personnalisés aux utilisateurs ainsi que plus de flexibilité et de possibilités d'évolution. Des déploiements de faible ampleur ont été effectués et les solutions actuelles semblent limitées par les capacités des processeurs supportant ces fonctions. Les grandes possibilités offertes par les accélérateurs de calcul de type Graphics Processing Unit (GPU), qui sont des architectures massivement parallèles, fournissent une opportunité pour le traitement très rapides des paquets qui transitent dans les réseaux et donc le passage à l'échelle. Les GPUs doivent être investigués afin d'en déterminer le potentiel ainsi que les limites pour la virtualisation des fonctions dans les applications réseau.

Activités

Les activités porteront tout d'abord sur l'établissement d'un état de l'art ainsi que sur l'étude de quelques solutions virtualisées sur GPU pour des fonctions de firewall ou de monitoring dans les réseaux..

Compétences

Maîtrise des accélérateurs de calcul de type Graphics Processing Unit (GPU). Programmation avec CUDA.
Maîtrise des réseaux de communication

Contexte de travail

Le travail sera effectué au sein Département Réseaux et Communication du LAAS-CNRS dans l'équpe SARA en liaison avec l'équipe CDA.

Contraintes et risques

néant

On en parle sur Twitter !