En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UPR8001-CHRVIA-002 - H/F ingénieur électronique charge utile nanosatellite

H/F ingénieur électronique charge utile nanosatellite

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 25 juin 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UPR8001-CHRVIA-002
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : vendredi 4 juin 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 16 septembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2088 et 2807€ brut mensuel selon diplôme et expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

La mission est un CDD de 18 mois dont le démarrage est prévu entre le 15 septembre 2021 et début Octobre. Les activités se déroulent au Laboratoire d'Analyse et d'Architecture des Systèmes situé à Toulouse, un centre de recherche de renommée internationale dans les domaines de l'informatique, la robotique, l'automatique et les micro et nano systèmes.
Votre mission sera de participer à la finalisation de la partie électronique de la charge utile.

Activités

- Comprendre le fonctionnement de la charge utile et en particulier l'architecture électronique, et plus généralement comprendre les problématiques et les besoins associés,
- Mettre en place des expérimentations et procéder aux essais (avec l'électronique à tester, les diodes laser, photodiodes et les instruments de mesure de laboratoires) dans le but de finaliser l'électronique embarquée,
- Interpréter les résultats et éventuellement proposer des solutions correctives,
- Suivre une planification des tâches et prendre part aux réunions d'avancement du projet,
- Réaliser et présenter régulièrement une synthèse de vos travaux,
- rédiger la documentation associée,

Compétences

Ce poste s'adresse à un ingénieur avec un première expérience ou débutant, spécialisé en électronique, et familiarisé avec l'optoélectronique et la programmation (C et Labview).
Dans l'idéal, vous avez la capacité et la motivation pour vous intégrer au sein d'une équipe et des thématiques pluridisciplinaires. Vous avez de bonnes capacités d'analyse, vous savez faire preuve d'autonomie, et vous avez le goût du travail en équipe. Enfin, vous avez déjà bénéficié d'une première expérience dans le domaine du spatial.

Contexte de travail

NIMPH est un projet de nanosatellite porté par le Centre Spatial Universitaire de Toulouse (CSUT) et impliquant plusieurs établissements qui sont l'université Toulouse 3 Paul Sabatier, le LAAS-CNRS, l'ISAE, et suivi par Thales Alenia Space via l'IRT St Exupéry et le CNES.
Dans le cadre de ce projet, le LAAS centralise les contributions des étudiants de différents établissements de l'Université de Toulouse en vue de développer la charge utile EDMON (Erbium Doped Monitoring). Cette charge utile devra tester l'influence des radiations solaires et plus généralement de l'environnement spatial sur les performances (gain & facteur de bruit) de trois amplificateurs optiques à fibre dopée Erbium. Outre ces composants qui constituent le cœur de l'expérience, EDMON offre la possibilité de tester de nombreux autres composants optoélectroniques ainsi que les circuits électroniques associés. Les choix techniques qui vont conduire à l'intégration du modèle Engineering de la charge utile EDMON sont pratiquement tous fait aujourd'hui.

On en parle sur Twitter !