En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UPR4301-MARPER-049 - Ingénieur(e) de recherche biologiste en laboratoire (H/F)

Ingénieur(e) de recherche biologiste en laboratoire (H/F)


Date Limite Candidature : jeudi 10 décembre 2020

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UPR4301-MARPER-049
Lieu de travail : ORLEANS
Date de publication : jeudi 19 novembre 2020
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 16 mois
Date d'embauche prévue : 1 février 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 437 € bruts mensuels
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Au CNRS, au sein du Centre de Biophysique Moléculaire (UPR4301 - CBM) localisé à Orléans, un poste d'ingénieur(e) biologiste en laboratoire est ouvert dans le groupe « Microenvironnement cellulaire et pharmacologie des récepteurs ». Le/La candidat/e sélectionné/e sera chargé(e) d'identifier et de caractériser des anticorps ciblant des récepteurs membranaires dans le cadre d'un programme de développement d'anticorps à visé thérapeutique.

Activités

• Réaliser des criblages par phage display de nanobodies.
• Réaliser des analyses des séquences
• Produire des nanobodies en bactéries
• Caractériser in vitro et ex vivo des nanobodies.
• Participer à l'analyse et au traitement des données obtenues (rédaction du cahier de laboratoire, présentation des résultats lors des réunions de suivi).
• Coordonner la mise en œuvre méthodologique du projet en concertation avec le responsable de projet.
• Diffuser et valoriser les résultats
• Assurer une veille scientifique et technologique dans son domaine d'activité
• Appliquer et faire appliquer les règles d'hygiène et de sécurité du domaine

Compétences

• Biologie moléculaire : connaissance exigée
• Connaitre la pharmacologie des récepteurs couplés aux protéines G
• Avoir une expérience sur la technique de phage display
• Avoir une expérience avérée en biochimie et biologie cellulaire
• Avoir une expérience dans les études pharmacologiques in vitro
• Savoir travailler de façon autonome et en interaction avec les autres membres du groupe
• Maîtriser les techniques de présentations orales et écrites (rapports, publications).
• Savoir communiquer et gérer les relations avec les interlocuteurs internes et externes
• Connaitre les règles d'hygiène et de sécurité liées à la manipulation des produits
• Compétences linguistiques en anglais : expression et compréhension orales et écrites niveau 2

Contexte de travail

Le CBM (UPR 4301) est une unité propre du CNRS de 140 personnes où plusieurs groupes travaillent en synergie à l'interface entre physique, biologie et chimie.
L'ingénieur(e) biologiste exercera ses activités dans l'équipe « Biologie Cellulaire, Cibles Thérapeutiques et Thérapies innovantes » au sein du groupe de recherche thématique « Microenvironnement cellulaire et pharmacologie des récepteurs ».
L'ingénieur(e) sera placé(e) sous la responsabilité de la responsable du projet qui co-encadre ce groupe de recherche thématique.
L'ingénieur(e) pourra interagir avec d'autres partenaires du projet (équipe BIOS, INRAE, Nouzilly).

Informations complémentaires

Pour candidater, envoyer lettre de motivation et CV sur le portail d'emploi CNRS.

Date limite de dépôt des candidatures : 10 décembre 2020

On en parle sur Twitter !