En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UPR3407-GUYDIR-006 - Chercheur postdoctorat (H/F) en science des matériaux : Développement et optimisation des paramètres de mélange et de fusion par impression 3D sur lit de poudre d'un alliage de titane à bas module d'Young pour implants médicaux

Chercheur postdoctorat (H/F) en science des matériaux : Développement et optimisation des paramètres de mélange et de fusion par impression 3D sur lit de poudre d'un alliage de titane à bas module d'Young pour implants médicaux

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 4 août 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UPR3407-GUYDIR-006
Lieu de travail : VILLETANEUSE
Date de publication : mercredi 14 juillet 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 15 octobre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2728 € et 3145 €. € bruts mensuels
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le/la post-doctorant.e aura pour mission d'identifier des solutions matériaux à base d'alliages de la famille Ti-Nb-Zr pour des applications biomédicales

Activités

Le travail consistera à : (i) participer à la formulation des alliages T-Nb-Zr (ii) optimiser les paramètres d'élaboration par fabrication additive sur lit de poudre (procédé SLM) des alliages formulés (iii) caractériser leur microstructure (au sens large) et (iv) préparer et réaliser les essais mécaniques en respectant des normes, dans l'objectif d'identifier le ou les alliages répondant au mieux au cahier des charges pour l'application visée.

Compétences

Nous recherchons un.e docteur.e en sciences des matériaux ou en mécanique des matériaux à dominante expérimentale. Les compétences et connaissances (non exhaustives) recherchées sont les suivantes : métallurgie des poudres (méthodes conventionnelles et non on conventionnelles), caractérisations microstructurales, propriétés mécaniques et leurs liens avec la microstructure (défauts structuraux, plasticité, etc.). La maîtrise de techniques expérimentales suivantes sera appréciée : diffraction des rayons X, microscopie électronique (balayage, transmission et les techniques associées : EBSD, EDS, etc.), essais mécaniques (sollicitations quasi-statiques monotones ou cycliques).
Le candidat devra être capable de s'intégrer au sein d'une équipe multidisciplinaire de composée de métallurgistes, de chimiste et de mécaniciens des matériaux. Il/elle devra également être force de proposition, autonomie et valoriser des résultats scientifiques (rédaction de rapports et de publications scientifiques).

Contexte de travail

Il est précisé que cette offre de recrutement s'inscrit dans le cadre du plan France Relance sur un projet de collaboration de recherche avec une entreprise qui sera soumis à validation de la DRARI.
La mission proposée s'intègre dans le cadre d'une collaboration de longue date entre le LSPM et l'entreprise Z3DLab SAS, spécialiste de la fabrication additive (biomatériaux et matériaux pour l'aéronautique), au sein de laquelle le/la post-doctorant.e réalisera 80% de son temps de travail. Les deux entités sont situées à 10 minutes de marche. Ce qui permet des échanges efficaces.

Contraintes et risques

Il est à noter que le LSPM est une zone à régime restrictif, ce qui induit une latence de 8 semaines minimum entre la sélection du/de la candidat/e et le début de la mission

On en parle sur Twitter !