En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UPR3228-ALEGAS-031 - Postdoc « Étude par RMN de supraconducteurs non conventionnels » (H/F)

Postdoc « Étude par RMN de supraconducteurs non conventionnels » (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 7 octobre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UPR3228-ALEGAS-031
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : vendredi 16 septembre 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 novembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2805 € et 3224 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le/la candidat(e) mènera des recherches dans le domaine des supraconducteurs non conventionnels, principalement les cuprates, en conduisant des expériences de résonance magnétique (RMN). Les principales questions scientifiques explorées tourneront autour des ordres électroniques en compétition avec la supraconductivité (ondes de densité de charge et stripes magnétiques) et de leur importance pour comprendre les propriétés électroniques de ces matériaux.

Activités

Le/la candidat(e)
- participera à la définition du programme de recherche
- mettra en œuvre, développera et améliorera l'instrumentation RMN nécessaire aux expériences
- effectuera des expériences de RMN dans les aimants supraconducteurs et résistifs du LNCMI Grenoble
- analysera et interprètera les données expérimentales
- diffusera les résultats sous forme de publications, rapports et présentations lors de réunions ou conférences

Compétences

Le/la candidat(e) devra être motivé(e) par la recherche expérimentale dans un laboratoire de niveau international exigeant de lui/elle un solide bagage scientifique. Il/elle devra avoir une expérience en résonance magnétique (RMN, RPE ou muSR en matière condensée) et/ou une pratique de physique expérimentale dans le domaine des matériaux à fortes corrélations électroniques. Enfin, une pratique courante de l'anglais écrit comme parlé est indispensable.

Contexte de travail

Le Laboratoire National des Champs Magnétiques Intenses est une très grande infrastructure de recherche rattaché au CNRS, permettant aux chercheurs d'effectuer des expériences dans les champs magnétiques parmi les plus intenses au monde. Des champs continus jusqu'à 36 T sont disponibles sur le site de Grenoble.
Le/la candidat(e) travaillera au sein d'un groupe de recherche comprenant 4 membres permanents et des étudiants en thèse et/ou stagiaires.
Le candidat aura accès à différents spectromètres RMN, à 4 bobines supraconductrices (permettant des champs jusqu'à 20 T), équipées de VTI He4 ou d'un réfrigérateur à dilution.

Contraintes et risques

Les expériences sur les aimants résistifs (typiquement 1 à 2 semaines/an) peuvent être effectuées en horaires décalés (tôt matin / tard soir) et le weekend.
Les personnes dotées de stimulateurs cardiaques ou d'implants médicaux ayant une contre-indication aux champs magnétiques ,ne sont pas autorisées à occuper ce poste en raison des risques pour leur santé dus à la présence de forts champs magnétiques.

Informations complémentaires

Poste à pourvoir à partir du 1er novembre 2022, pour 1 an renouvelable une fois.

On en parle sur Twitter !