En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UPR3021-ISAZOL-031 - Chercheur en Carbonisation hydrothermale (H/F)

Chercheur en Carbonisation hydrothermale (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UPR3021-ISAZOL-031
Lieu de travail : ORLEANS
Date de publication : mardi 8 septembre 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 4 janvier 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2648 € et 4182 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Situé sur le campus du CNRS à Orléans au laboratoire ICARE, le/la candidat(e) aura pour mission l'étude de la réalisation de matériaux carbonés issue de la biomasse par un traitement hydrothermal. La propriété principale recherchée est l'optimisation de la porosité des hydrochars car ils doivent servir de support pour le stockage d'énergie électrique (application : super condenseur). L'originalité de l'étude est de rechercher un procédé mono étape permettant de carboniser et d'activer nos matériaux.

Activités

Le/la candidat(e) devra mener de façon autonome les activités de recherche principales suivantes :
- Etre capable de gérer les procédés hydrothermaux jusqu'aux conditions supercritiques de l'eau (374°C, 222 Bars)
- Etre capable de les améliorer, de rechercher les conditions optimales
-Etre capable de mettre en place le suivi analytique correspond pour quantifier la transformation de la matière

Compétences

Le/la candidat(e) devra :
- Être titulaire d'un doctorat en génie des procédés ou matériaux
- Avoir des connaissances approfondies dans les domaines de la pyrolyse, ou de la gazéification, ou des réactions chimiques sous autoclave, ou de la catalyse chimique
- Avoir des connaissances en génie des procédés dans le domaine de la conversion hydrothermal de la biomasse serait un plus
- Connaître les d'outils permettant l'analyse chimique telle que TOC, HPLC, BET, IR, MEB,
- Faire preuve de curiosité scientifique
- Être capable de résoudre les problèmes inhérents à l'expérimental.
- Être autonome, rigoureux
- Être capable de rédiger des rapports, des articles scientifiques
- Avoir des capacités relationnelles et être capable de s'intégrer dans une équipe pluridisciplinaire

Contexte de travail

Le laboratoire ICARE du CNRS à Orléans compte environ 100 personnes dont 33 chercheurs et Enseignants-Chercheurs dont les thèmes de recherche principaux sont la combustion, la chimie environnementale et la propulsion spatiale. Le/la candidat(e) travaillera dans l'équipe Combustion et systèmes réactifs/biomasse sous la responsabilité du Dr Stéphane BOSTYN.Le projet de recherche
«PRESERVE» pour lequel le/la candidat(e) devra mener l'étude est un travail collaboratif entre plusieurs laboratoires du CNRS d'Orléans, et sera mené en collaboration avec Dr Encarnacion Raymundo-Piñero du laboratoire CEMHTI-CNRS.

Contraintes et risques

Le/la candidat(e) sera amené à travailler sous autoclave à haute pression et haute température. Le/la candidat(e) devra s'assurer que son travail n'entraine pas d'insécurité pour lui et les autres par une méthodologie de travail rigoureuse.

On en parle sur Twitter !