En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UPR2940-ELOBER-055 - Post-doc : Optimisation des performances d'éclairage de luminophores de type YAG:Ce3+ (H/F)

Post-doc : Optimisation des performances d'éclairage de luminophores de type YAG:Ce3+ (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 20 mai 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UPR2940-ELOBER-055
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : vendredi 29 avril 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2 663,79 € et 2 793 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Dans le cadre d'une collaboration entre l'entreprise Baikowski, leader industriel dans la fabrication de luminophores et l'Institut Néel, laboratoire CNRS en physique de la matière condensée, nous proposons un contrat post-doctoral de 18 mois à compter du 1er septembre 2022 :
"Optimisation des performances d'éclairage de luminophores de type YAG:Ce3+ par étude couplée de leurs propriétés de diffusion et de photoluminescence"

Cette étude vise donc à étudier des poudres et céramiques de type YAG dopés Ce3+ (Y3Al5O12:Ce3+), luminophores largement utilisés pour l'éclairage (dispositifs à base de LED, phares automobiles), pour optimiser leurs propriétés d'émission en termes de diffusion, d'intensité de photoluminescence et de tenue au vieillissement.

L'étude s'articule autour de trois axes :
- La mesure du taux de diffusion dans des céramiques. Il s'agira de développer un montage optique permettant de déterminer la quantité de lumière diffusée par des céramiques nanocomposites en fonction de leur microstructure.
- La mesure des propriétés de photoluminescence des poudres et céramiques pour corréler l'efficacité d'émission de ces matériaux avec le taux et la nature du dopage.
- L'étude du vieillissement et du quenching (inhibition de luminescence) thermique des matériaux. Il s'agira de mesurer l'évolution des propriétés optiques des céramiques et poudres soumises à un échauffement thermique.

Le ou la candidat.e réalisera la synthèse des échantillons poudres et céramiques au sein de l'entreprise Baikowski et leurs caractérisations structurales et optiques à l'Institut Néel qui dispose des équipements de pointe nécessaires à l'étude : en particulier un microscope électronique en transmission JEOL avec une résolution atomique et un spectromètre de luminescence Horiba-Jobin-Yvon de dernière génération.

Activités

- Conduite d'expériences (majoritaire)
- Analyse de résultats (majoritaire)
- Présentation des résultats devant les partenaires
- Rédaction de rapports scientifiques

Compétences

Nous recherchons un.e candidat.e ayant obtenu un doctorat en Sciences des Matériaux, soutenu depuis 2020, et possédant si possible de bonnes connaissances :
- en élaboration de matériaux : poudres inorganiques et éventuellement céramiques
- en caractérisation des matériaux : diffraction des RX, microscopie électronique et optique (luminescence, diffusion).

Contexte de travail

L'Institut Néel est une Unité Propre de Recherche du CNRS (UPR2940), spécialisée en Physique de la Matière Condensée et située sur le Campus CNRS de Grenoble, au centre d'un environnement unique, scientifique, industriel et culturel, au cœur des Alpes françaises.
Le laboratoire est composé d'environ 450 personnes. Le chercheur/la chercheuse recruté(e) travaillera au sein de l'équipe OPTIMA (Optique et Matériaux) du département "Physique Lumière Matière" et sera co-encadré(e) par deux chercheuses de l'équipe, spécialisées respectivement en chimie des matériaux et en optique.

La personne recrutée sera localisée 50 % du temps à l'Institut Néel (Grenoble) et 50 % dans l'entreprise Baikowski (Annecy).

On en parle sur Twitter !