En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UPR2301-FRABOY-001 - Ingénieur de recherche en analyse chimique et chimie organique (H/F)

Ingénieur de recherche en analyse chimique et chimie organique (H/F)


Date Limite Candidature : vendredi 17 décembre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UPR2301-FRABOY-001
Lieu de travail : GIF SUR YVETTE
Date de publication : jeudi 21 octobre 2021
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 13 mois
Date d'embauche prévue : 10 janvier 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2536€ et 2720 € brut mensuel selon expérience
Niveau d'études souhaité : Ingénieur
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Ingénieur de recherche dans le cadre du projet intitulé « STIGO* » financé par ANR 2022-2025. Le contrat proposé est de 13 mois, renouvelable pour 11 mois supplémentaires.
L'objectif est de caractériser les stimulants de germination d'Orobanche cumana (https://www.terresinovia.fr/-/mieux-connaitre-l-orobanche-cumana) produits par différentes variétés de tournesol dans le cadre d'un projet collaboratif entre laboratoires académiques (CNRS-ICSN, Université de Nantes-LBPV, INRAE/AgroParisTech-IJPB, INRAE/CNRS-LIPM) et un partenaire privé (Innolea).

Activités

Les activités de l'ingénieur-e de recherche seront :
- Extraire des exsudats végétaux par les méthodes appropriées (extraction par différents solvants ou au CO2 supercritique etc.)
- Isoler de façon ciblée les produits naturels par l'utilisation des techniques modernes d'analyse et de séparation (chromatographie moyenne et haute pression, UHPLC, LC-MS, SFC, etc.)
- Effectuer les analyses structurales jusqu'à la détermination des configurations absolues des molécules d'intérêt par l'emploi d'outils modernes de spectrométrie (MS) et spectroscopie (RMN, IR, ECD, etc.)
- Effectuer les analyses LC-MS/MS des échantillons qui seront fournis par les partenaires biologistes
- Analyser les jeux de données LC-MS / RMN
- Synthétiser par voie chimique des strigolactones et d'analogues en s'inspirant de méthodes décrites

Compétences

Savoir-faire:
- Parfaite maîtrise des techniques d'extraction, de séparation et d'analyse : préparation d'échantillons par extraction sur phase solide, chromatographie sur colonne basse et moyenne pression sur tous types de support.
- Une forte expertise de la méthodologie HPLC analytique et préparative, et des couplages LC/UV/ELSD/MSn est requise (utilisation de colonnes phases normales inverses, chirales, SFC, …).
- Parfaite maîtrise des outils relatifs à l'analyse structurale des petites molécules (RMN, MS, IR, UV, polarimétrie…). Le (La) candidat(e) devra en particulier être opérationnel(le) dans la détermination structurale de petites molécules d'origine naturelle (PM < 1000).
- Bonne maîtrise des outils de bio-informatique (emploi de logiciels dédiés tels que MZmine, GNPS, MetGem, MS-DIAL, Sirius 4, etc.) et de l'analyse de l'information chimique en lien avec les technologies de couplage entre la chromatographie liquide haute pression et la spectrométrie de masse tandem (analyse des mélanges complexes, profilage métabolomique et déréplication par l'exploitation de bases de données de produits naturels telles que DNP, MarinLit, UNPD, etc.).
- Expertise en spectrométrie de masse quantitative, développement de méthodes d'analyses ciblées (MRM, SIM), optimisation des transitions MRM et des conditions de source
- Maîtrise des environnements de travail MassLynx, FractionLynx et Empower
- Savoir-faire dans la mise en œuvre de méthodologies de synthèse

Savoir être :
Rigoureux(se), autonome et organisé(e), l'ingénieur(e) tiendra un cahier de laboratoire et produira des rapports techniques et scientifiques selon le cahier des charges défini.
Il (elle) se conformera aux règles définies dans le règlement intérieur de l'institut, notamment en matière d'hygiène et sécurité et en matière de réglementation informatique.
Personne dynamique et passionnée possédant un esprit d'initiative et des qualités pédagogiques (volonté de faire partager ses connaissances et son expérience). L'ingénieur(e) sera amené(e) dans le cadre de ce projet pluridisciplinaire à échanger avec des collègues de disciplines différentes (généticiens, physiologistes des plantes, biochimistes).
L'ingénieur(e) recruté(e) pourra, le cas échéant, encadrer le stage d'un étudiant de niveau master 2 au cours de 2022 et/ou 2023.
Apprécie le travail en équipe.

Contexte de travail

Vous travaillerez à l'Institut de Chimie des Substances Naturelles (ICSN) sur le campus CNRS de Gif sur Yvette, avenue de la terrasse au bâtiment 27 (https://icsn.cnrs.fr/). L'ICSN développe des activités à l'interface chimie-biologie, avec les substances naturelles comme objet d'étude et source principale d'inspiration. L'ICSN est organisée en quatre départements de recherche et possède d'importantes plateformes analytiques. Vous intégrerez un projet fédérant les départements de Chémobiologie et des Substances Naturelles et Chimie Médicinale. Votre responsable sera François-Didier Boyer, chercheur CNRS dans le département de Chémobiologie.

Vous devrez respecter strictement la confidentialité des travaux auxquels vous contribuerez ou serez amenés à connaître au sein de l'unité.

Pour mener à bien votre mission vous pourrez accéder aux équipements du laboratoire suivant :

• Chromatographie flash, HPLC analytique et préparative, UHPLC/MS/MS, évaporateurs centrifuges, pompes à vide et équipement de laboratoire courant.
• Équipement pour l'analyse structurale : Spectromètres de masse, RMN, UV, IR, de dichroïsme circulaire et polarimètre.
• Équipement informatique pour les études métabolomiques et la consultation de bases de données bibliographiques

Contraintes et risques

Risques professionnels inhérents au travail de recherche dans le domaine de la chimie.

Informations complémentaires

Fournir un CV, une lettre de motivation et au moins deux lettres de recommandation

On en parle sur Twitter !