En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UPR22-AMPRUI-001 - Chercheur(se) postdoctoral (H/F) sur l'électronique supramoléculaire - Étude du rôle des liaisons hydrogène dans les matériaux électroniques organiques

Chercheur(se) postdoctoral (H/F) sur l'électronique supramoléculaire - Étude du rôle des liaisons hydrogène dans les matériaux électroniques organiques

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 4 novembre 2020

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UPR22-AMPRUI-001
Lieu de travail : STRASBOURG,STRASBOURG
Date de publication : mercredi 14 octobre 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 4 janvier 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : à partir de 2675,28 euros brut mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

La présence d'interactions non covalentes dans les semi-conducteurs organiques s'est avérée bénéfique dans plusieurs applications, ce qui a permis d'améliorer le transport de charges et l'efficacité des dispositifs. En particulier, il a été prouvé que l'incorporation de liaisons hydrogène dans les semi-conducteurs organiques augmente l'efficacité des cellules solaires. Néanmoins, la course aux records d'efficacité a entravé la recherche axée sur la résolution d'autres problèmes fondamentaux. En ce qui concerne les liaisons d'hydrogène, aucune étude comparative n'a été réalisée, les exemples trouvés dans la littérature étant épars. À cet égard, ce projet (TOTALBOND, ANR JCJC) vise à comprendre le rôle et l'impact des liaisons hydrogène dans l'électronique organique dans le but de les introduire dans les semi-conducteurs organiques et de les appliquer efficacement dans les dispositifs. Le/la candidat-e travaillera au sein d'une petite équipe de jeunes chercheurs explorant et caractérisant les semi-conducteurs liés à l'hydrogène sur la base de matériaux à base de dicétopyrrolopyrrole, d'isoindigo et de NFA.

Activités

Les principales activités du/de la candidat-e seront notamment les suivantes
- Synthèse organique de matériaux pi-conjugués et de matériaux liés à l'hydrogène.
- Étude de l'auto-assemblage et des propriétés optoélectroniques en utilisant la spectroscopie (UV-Vis, FTIR, CD, CV) et la microscopie (MEB, MET)
- Participation à la fabrication de dispositifs
Autres activités :
- Mentorat des jeunes étudiants
- Présenter en groupe et en institut des événements scientifiques
- Présenter les résultats dans des conférences
- Préparation des manuscrits
- Participer à des activités de sensibilisation du grand public

Compétences

Compétences scientifiques :
- Synthèse et caractérisation organiques
- Spectroscopie en solution et en couche mince
- Expérience en chimie supramoléculaire
- Expérience sur les matériaux pi-conjugués et l'électronique organique
Autres compétences :
- Le/la candidat-e doit avoir un bon esprit de travail en équipe, être disposé à communiquer et à s'intégrer dans une équipe internationale de jeunes chercheurs.
- Nous recherchons une personne motivée, faisant preuve d'efforts et d'intérêt, de créativité et d'initiative. Le/la candidat-e doit être ouvert d'esprit et communiquer facilement avec le reste de l'équipe.
- L'anglais est requis pour la rédaction et la présentation.

Veuillez joindre à votre candidature un CV complet, deux lettres de recommandation et une lettre de motivation.

Contexte de travail

Le/la candidat-e rejoindra l'Institut Charles Sadron (https://www.ics-cnrs.unistra.fr/) à Strasbourg, l'une des villes les plus internationales d'Europe. Le/la candidat-e rejoindra l'équipe SYCOMMOR (SYstemes COmplexes Moleculaires et Macromoleculaires ORganises) et travaillera plus particulièrement sous la supervision du Dr. Amparo RUIZ-CARRETERO et collaborera avec deux doctorants et un autre post-doctorant. L'interaction avec le reste du groupe et les services de l'institut sera fluide et fréquente.

Contraintes et risques

Pas des risques especifiques

Informations complémentaires

Il pourrait être possible de prolonger le contrat de 6 mois supplémentaires

On en parle sur Twitter !