En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR9198-SEBTHO-001 - Post doctorat sur la nutrition en fer des plantes (H/F)

Post doctorat sur la nutrition en fer des plantes (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR9198-SEBTHO-001
Lieu de travail : GIF SUR YVETTE
Date de publication : jeudi 10 janvier 2019
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 mars 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Salaire brut mensuel entre 2605€ à 3615€ selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le fer (Fe) est un micronutriment essentiel à la productivité des plantes et à la qualité des produits qui en dérivent. Cependant, le Fe est généralement peu disponible pour les plantes car il est principalement présent sous forme insoluble dans les sols. Des études récentes ont démontré que la nutrition en Fe est facilitée par la synthèse et la sécrétion dans le sol de composés phénoliques appartenant à la famille de métabolites spécialisés des coumarines (Tsai & Schmidt, 2017; Fourcroy et al., 2014). La voie de biosynthèse des coumarines sécrétées a été élucidée, mais les mécanismes régulant leur sécrétion restent à étudier. C'est le sujet du projet ANR MOBIFER «Dynamique de la sécrétion de coumarine par les racines des plantes vers le sol pour améliorer la nutrition en fer». Dans ce contexte, le candidat étudiera les mécanismes contrôlant la sécrétion de coumarines chez la plante modèle Arabidopsis dans l'équipe «Approches intégrées du transport ionique» sous la supervision de Michele Bianchi et Sébastien Thomine.

Activités

- Le/la stagiaire postdoctoral(e) participera à l'étude de la dynamique intracellulaire de PDR9, le transporteur responsable de la sécrétion de coumarines, en utilisant la microscopie confocale et des dispositifs microfluidiques permettant la croissance de racines sur la platine du microscope sous contrôle strict des conditions nutritionnelles (Agorio et al., 2017; Lanquar et al., 2014).
- Le candidat participera également à la caractérisation fonctionnelle des transporteurs assurant le stockage de la coumarine dans la vacuole en absence de PDR9, en utilisant des tests de transport et des approches de génétique moléculaire.

Compétences

Le/la candidat(e) devra être titulaire d'un doctorat et avoir une expérience en microscopie de fluorescence et en génétique moléculaire. Il / elle devra être prêt(e) à interagir avec les autres membres de notre équipe internationale et avec les autres laboratoires impliqués dans le projet MOBIFER..

Contexte de travail

Le/la candidat(e) travaillera dans l'équipe "Approches intégrées du transport ionique" (15 personnes, https://www.i2bc.paris-saclay.fr/spip.php?article673) qui fait partie du département de biologie cellulaire de l'Institut de biologie intégrative de la cellule (I2BC ; https://www.i2bc.paris-saclay.fr/spip.php?article312&lang=en) sur campus de recherche de Gif-sur-Yvette. Certaines expériences pourront avoir lieu au Synchrotron SOLEIL (Gif-sur-Yvette) et/ou au Laboratoire d'Hydrodynamique de l'Ecole Polytechnique (LadHyX, Palaiseau).

On en parle sur Twitter !