En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR9197-ODILEC2-091 - chercheur post-doctoral (H/F)

chercheur post-doctoral (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 11 novembre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR9197-ODILEC2-091
Lieu de travail : GIF SUR YVETTE
Date de publication : jeudi 30 septembre 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 3 mois
Date d'embauche prévue : 1 novembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : salaire brut mensuel entre 2728 € et 4056 € selon expérience (selon la grille salariale du CNRS)
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Étude des motifs de circuits neuronaux impliques dans différentes fonctions comme la prise de décision et l'apprentissage et leur modulation par le contexte. Le chercheur participera de nouveaux protocoles expérimentaux, notamment en imagerie calcique et optogenetique ainsi que fera l'analyse de connectivite synaptique (en microscopie électronique). Il/elle réalise aussi des expériences de génétique, comportements et microscopie confocale et bi-photon afin d'étudier les circuits neuronaux chez la larve de Drosophile

Activités

- Développement et mise en œuvre des techniques à partir des tissus (drosophile) (dissection, marquage d'anticorps)
- Croisements génétiques pour l'obtention de différents génotypes d'intérêt chez la drosophile.
- Réaliser des expériences de comportement chez la drosophile des logiciels de « tracking » et d'analyse de comportement.
- Microscopie confocale et microscopie bi-photon
- Reconstruction de connections synaptiques en microscopie électronique (utilisation de logiciel pour « tracing »)

Compétences

Compétences Principales
- Connaissances générales en génétique, neurobiologie et élevage de Drosophile
- Connaissance en imagerie calcique en microscopie bi-photon
- Analyse et présentation des résultats
-Bases de programmation : Matlab, python etc.
- Maîtrise de l'anglais : expression et compréhension orale niveau A1, compréhension écrite de niveau A2


Compétences comportementales
- Capacité à travailler en équipe.
- Sens de l'organisation
- Indépendance

Contexte de travail

Créé le 1er janvier 2015, suite à la fusion de plusieurs laboratoires de recherche en Neurosciences en Ile de France Sud, l'Institut des Neurosciences Paris-Saclay déménagera courant septembre 2021 dans un nouveau bâtiment implanté sur le campus CEA de Saclay. L'équipe Circuits neuronaux et Comportements, dans laquelle le poste est ouvert, fait partie du département CNN. Les travaux de cette équipe portent sur les Bases neuronales du choix comportemental et de la production de séquences comportementales
L'objectif de ces travaux est d'élucider les mécanismes des circuits sous-jacents à la prise de décision et aux transitions entre les comportements en combinant les manipulations neuronales durant le comportement, la reconstruction en microscopie électronique de la connectivité neuronale au niveau synaptique et l'imagerie fonctionnelle chez la larve de la Drosophile. La complexité des interactions d'un organisme avec l'environnement crée une variété de choix comportementaux. Il est essentiel pour la survie d'un organisme de faire des choix appropriés en fonction du contexte environnemental et de son état interne. Même si des progrès ont été faits dans la compréhension des bases neuronales de la prise de décision, la façon dont le choix d'un comportement est implémenté dans le système nerveux par des circuits spécifiques reste à élucider. La sélection d'un comportement peut survenir dans divers contextes, notamment en réponse à un stimulus externe ou interne. La plupart des comportements sont mutuellement exclusifs. Ceci implique que des interactions compétitives permettent la sélection d'un comportement au détriment d'un autre. Les comportements sont le plus souvent composés d'actions organisées en séquences qui permettent à l'organisme d'atteindre ses objectifs. Un mécanisme doit donc être en place pour sélectionner la prochaine action dans la séquence, tandis que d'autres mécanismes assurent la transition entre les différents éléments de la séquence. Ces questions vont être abordées en étudiant les circuits impliqués dans la réponse à un stimulus mécanique. Nous étudierons comment le choix du type de réponse est modulé par le contexte sensoriel et l'état interne. Ce projet établi la larve de la Drosophile comme modèle d'étude du choix comportemental et la production de séquences au niveau mécanistique. L'identification des principes de bases sous-jacents aux choix et séquences va faire avancer le domaine en permettant l'élaboration de nouveaux modèles qui seront testés dans d'autres systèmes.
L'agent sera placé sous la responsabilité de la cheffe d'équipe.

Informations complémentaires

possibilité de prolongation de contrat

On en parle sur Twitter !