En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR9191-AMIYAS-001 - Postdoctorant(e) en neurogénomique évolutive de la drosophile (H/F)

Postdoctorant(e) en neurogénomique évolutive de la drosophile (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 19 octobre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR9191-AMIYAS-001
Lieu de travail : GIF SUR YVETTE
Date de publication : mercredi 7 septembre 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 janvier 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2889,51 et 4082,90€ brut mensuel selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le/la chercheur.e travaillera dans le cadre du projet ANR BITTERTOX qui vise à comprendre comment l'évolution de la perception du goût amer des substances toxiques peut influencer l'évolution des processus comportementaux et de détoxification. Grâce à un criblage méticuleux des variations génétiques et phénotypiques à la fois au sein et entre les espèces du sous-groupe Drosophila melanogaster, nous avons identifié quelques gènes candidats. La mission du poste est de valider à l'aide d'outils avancés de génomique fonctionnelle (ex : CRISPR\Cas9, single-cell transcriptomics, etc.) les effets pléiotropes des gènes identifiés sur la perception, le comportement et/ou la performance.

Activités

Développement d'outils d'édition génomique par CRISPR\Cas9 ciblant des gènes codant pour des récepteurs gustatifs.
Transgenèse et criblage phénotypique des transformants.
Préparation des librairies ARN pour analyses du transcriptome de cellules uniques (single-cell RNA-Seq).
Analyses statistiques.
Diffusion des résultats sous forme d'articles et de présentation à des conférences.

Compétences

Doctorat en éthologie, biologie évolutive et/ou génétique.
Compétences dans les outils génétiques et/ou neurologiques avancés (ex : édition par CRISPR\Cas9, analyses transcriptomiques, enregistrement électrophysiologique etc.).
Une expérience de travail avec la drosophile ou d'autres insectes modèles est préférable mais pas obligatoire.
Bonnes capacités rédactionnelles.
Capacité à travailler en équipe.

Contexte de travail

Le poste est financé par le projet ANR BITTERTOX et sera mené sous la direction d'Amir Yassin et en collaboration avec Frédéric Marion-Poll, tous deux au sein du laboratoire Evolution, Génomes, Comportement et Ecologie (EGCE) de l'Institut Diversité, Ecologie et Evolution du Vivant (IDEEV) à Gif-sur-Yvette, France.
Le laboratoire EGCE a une longue tradition de travail sur la génétique évolutive et l'éthologie des espèces de drosophiles. Cette tradition a récemment été renforcée par le recrutement de jeunes chercheurs dont les intérêts vont de la génomique comparative et des populations à la génétique développementale et neurologique de multiples modèles d'insectes. L'EGCE a récemment rejoint deux autres unités de recherche pour constituer l'Institut Diversité, Ecologie et Evolution du Vivant (IDEEV) à Gif-sur-Yvette. Le postdoc bénéficiera d'un environnement intellectuellement riche avec des installations de pointe dans le séquençage du génome, l'édition de gènes (par exemple, CRISPR \ Cas9), l'élevage et l'expérimentation d'insectes, la microscopie et l'électrophysiologie et les analyses bioinformatiques.

Contraintes et risques

Risques liés au travail en biologie moléculaire ou derrière un écran.

On en parle sur Twitter !