En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR9012-SYLPRA0-042 - Ingénieur de Recherche en Chimie Analytique (H/F)

Ingénieur de Recherche en Chimie Analytique (H/F)


Date Limite Candidature : mardi 5 juillet 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR9012-SYLPRA0-042
Lieu de travail : ORSAY
Date de publication : mardi 14 juin 2022
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2536.49 € BRUTS (selon expérience)
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le travail de l'ingénieur sera focalisé sur le développement d'une méthode de synthèse de chlorure de thorium (ThCl4).

Activités

Pour mener à bien ces missions, l'ingénieur devra étudier différentes voies de synthèse de ThCl4. La préparation de ce composé pourra être réalisée à partir d'oxyde de thorium (ThO2) et de nitrate de thorium (Th(NO3)4) fournis par Solvay. Différents procédés devront être testés (synthèse en milieux aqueux ou par extraction liquide/liquide) pour déterminer les conditions de synthèse optimales. Les rendements de synthèse seront déterminés par ICP/AES et la pureté du produit obtenu sera contrôlée par différentes techniques analytiques.

Compétences

Le candidat devra être titulaire d'un diplôme de doctorat de recherche en chimie analytique. Le poste nécessite de solides connaissances en chimie analytique et minérale, avec une formation solide en chimiste expérimentateur.
Le candidat devra aussi avoir de bonnes aptitudes de communication orale et écrite pour présenter ses résultats au cours des réunions de travail et dans des congrès internationaux ainsi que pour rédiger les rapports et les articles dans des revues scientifiques. Nous recherchons un jeune chercheur qui saura s'impliquer dans son projet, ayant une certaine autonomie et une forte motivation pour développer des compétences dans le domaine de la synthèse d'un composé important dans le domaine du nucléaire. De plus, le candidat devra être apte à travailler en équipe en utilisant les différentes techniques mises à disposition pour mener à bien son projet. Il faudra qu'il s'adapte aux différents environnements de travail et qu'il gère ce projet collaboratif. En effet, IJCLab possède des laboratoires permettant de travailler le thorium en quantité suffisante et l'expertise de la chimie analytique, alors que SOLVAY possède l'expertise dans le domaine de la synthèse et la purification par extraction liquide/liquide.

Contexte de travail

Le laboratoire de Physique des 2 Infinis Irène Joliot-Curie est un laboratoire de physique sous tutelle du CNRS, de l'université Paris-Saclay et de l'université de Paris, créé en 2020 de la fusion des cinq UMR situées sur le campus universitaire d'Orsay. Les thèmes de recherche du laboratoire sont la physique nucléaire, la physique des hautes énergies, les astroparticules et la cosmologie, la physique théorique, les accélérateurs et les détecteurs de particules ainsi que les recherches et développements techniques et applications associées pour l'énergie, la santé et l'environnement. L'installation d'un laboratoire d'étude des sels fondus à Orsay en 2005 et des dispositifs expérimentaux associés a permis de développer différents projets, tels que le concept de réacteur à sels fondus à spectre rapide, basé sur les cycles nucléaires Th/U et U/Pu, dans des sels de fluorure ou chlorure fondus, le traitement pyrochimique du combustible solide, la corrosion des aciers en milieux sels fondus, la chimie de sels caloporteurs à base de nitrates fondus pour les réacteurs rapides sodium ou les centrales solaires à concentration, la production directe de UF6(g) et son interaction avec les matériaux de structure, la nitruration des aciers bas carbone en milieux carbonates fondus ou la dissolution des déchets métalliques pulvérulents dans les hydroxydes fondus.
Ce contrat sera effectué en collaboration avec SOLVAY. Il sera réalisé dans le pôle Energie et Environnement de IJCLab. L'équipe d'accueil dispose notamment de laboratoires en zone surveillée pour les études expérimentales sur des matières nucléaires, telles que l'uranium et le thorium, à l'échelle du kilogramme.

Contraintes et risques

Ce travail mettra en jeu des quantités pondérables de thorium sous forme de poudres. Le candidat devra faire preuve de grande rigueur lors de la manipulation de ces poudres radioactives. Les installations sont sous la surveillance du service de protection et risques. Le candidat devra respecter les recommandations de ce service pour le travail en zone surveillée.

Informations complémentaires

Les candidatures devront inclure un CV détaillé ; une lettre de motivation ; un résumé du manuscrit de thèse.
Le poste étant situé dans une ZRR (zone à régime restrictif), le recrutement est conditionné par l'obtention d'un avis favorable du HFSD. En conséquence, la date de prise de fonction est précisée à titre indicatif et pourra être reportée.

On en parle sur Twitter !