En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR9012-SOPHEB-035 - Post-Doctorat H/F analyse euristique des données de diffusion élastique électron-proton

Post-Doctorat H/F analyse euristique des données de diffusion élastique électron-proton

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 13 octobre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR9012-SOPHEB-035
Lieu de travail : ORSAY
Date de publication : jeudi 22 septembre 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 8 mois
Date d'embauche prévue : 1 décembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2889,51 € et 4082,90 € selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

L'activité de recherche du(de la) post-doctorant(e) s'inscrit dans le cadre du réseau « Proton Radius European Network » (PREN, http://www.strong-2020.eu/networking-activities/na4-pren.html) du projet européen STRONG-2020. Elle s'effectuera au sein de l'équipe de physique hadronique du pôle « Physique des Hautes Energies » du laboratoire de Physique des 2 Infinis Irène Joliot-Curie (IJCLab) sous la supervision de Dominique Marchand, responsable locale de PREN, en collaboration avec les chercheur(se)s impliqué(e)s. Le travail consistera à réaliser une analyse objective et exhaustive des données de diffusion élastique ep en vue d'extraire les moments des densités de charge et de magnétisation, parmi lesquels les rayons électrique et magnétique du proton.

Activités

La personne recrutée étudiera l'application des récents développements théoriques du groupe aux données expérimentales de diffusion élastique ep, et étendra cette approche aux moments de Zemach. Le(la) post-doctorant.e conduira ces études jusqu'à leur publication et leur diffusion dans des conférences.

Compétences

- Doctorat d'Université en physique subatomique,
- Compétence affirmée en analyse et en modélisation de données,
- Maîtrise du langage de programmation C++(ou C) et de la suite logicielle ROOT,
- Autonomie, capacité organisationnelle et à rendre compte avec pédagogie,
- Aptitude à travailler en équipe,
- Maîtrise de l'anglais (oral et écrit),
- Aptitude prouvée à valoriser ses recherches: présentations orales et publications.

Contexte de travail

Le laboratoire de Physique des 2 Infinis Irène Joliot-Curie (IJCLab, https://www.ijclab.in2p3.fr/) est une unité mixte de recherche sous tutelle du CNRS, de l'université Paris-Saclay et de l'université de Paris. IJCLab est situé sur le campus d'Orsay, à 20 km au sud de Paris, accessible par le RER B.
IJCLab rassemble un peu plus de 700 personnes et est organisé en 7 pôles scientifiques (physique nucléaire, physique des hautes énergies, astroparticules / astrophysique et cosmologie, énergie et environnement, physique pour la santé, accélérateurs), un pôle ingénierie et un pôle administratif. Le groupe que rejoindra la personne sélectionnée est formé de 4 personnes membres de l'équipe JLab-EIC (~15 personnes) intégrée au pôle de Physique des Hautes Energies qui compte lui-même une centaine de membres.

Contraintes et risques

Des déplacements de courte durée en France et/ou à l'étranger sont à prévoir.

Informations complémentaires

Dépôt d'une lettre de motivation et d'un CV sans aucune rupture de date faisant apparaître les diplômes, les titres et travaux (liste de publications) et l'expérience professionnelle.
Date limite de réception des candidatures : date de publication de l'offre + 21 jours (durée légale).
Joindre au moins une lettre de recommandation.

Le poste étant situé dans une ZRR (zone à régime restrictif), le recrutement est conditionné par l'obtention d'un avis favorable du haut fonctionnaire sécurité défense (HFSD). En conséquence, la date de prise de fonction est précisée à titre indicatif et pourra être reportée.

On en parle sur Twitter !