En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR9012-MARLOU-010 - Post-doc (H/F) à IJCLab (Paris-Saclay University) sur le projet DeLLight : recherche de nonlinéarité optique du vide avec des lasers femtosecondes intenses sur l'installation LASERIX

Post-doc (H/F) à IJCLab (Paris-Saclay University) sur le projet DeLLight : recherche de nonlinéarité optique du vide avec des lasers femtosecondes intenses sur l'installation LASERIX

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 8 juillet 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR9012-MARLOU-010
Lieu de travail : ORSAY
Date de publication : jeudi 27 mai 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2728 et 3145 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

La(Le) post-doctorant(e) travaillera sur le projet DeLLight (Deflection of Light by Light). Cette expérience est installée sur la plateforme LASERIX de IJCLab (laser femtoseconde intense 70 TW, taux de répétition 10 Hz).
L'objectif du projet DeLLight est de mesurer une variation non-linéaire de l'indice de réfraction optique du vide grâce à des impulsions laser femtosecondes intenses. Cet effet, prédit par l'électrodynamique quantique (QED), est similaire à l'effet Kerr dans un milieu optique, mais n'a encore jamais été observé. La méthode expérimentale consiste à mesurer la réfraction d'une impulsion laser de faible intensité lorsque celle-ci, focalisée, traverse le gradient d'indice du vide crée simultanément par une seconde impulsion laser focalisée et très intense. La réfraction produit un déplacement transverse du profile en intensité du faisceau sonde, et ce signal est amplifié grâce à un interféromètre de Sagnac. Les premiers résultats récemment publiés (arXiv:2011.13889) d'un prototype montrent que le signal QED pourrait être mesuré avec les impulsions laser de LASERIX en 1 mois de données collectées. L'interféromètre de Sagnac est maintenant installé dans l'enceinte à vide de l'expérience. Des mesures préliminaires de l'effet Kerr dans l'air avec des impulsions pompe de faible énergie sont en cours afin de valider et calibrer la méthode expérimentale. Les premières mesures dans le vide avec des impulsions de haute énergie commenceront début 2022.
La (le) post-doctorant(e) travaillera sur le dispositif expérimental de l'expérience et sera en charge de réaliser les mesures dans le vide. Elle/Il participera également à l'analyse des données et à la publication des résultats.

Activités

La(Le) post-doctorant(e) participera à la finalisation de l'installation de l'expérience. Elle/Il sera en charge de mener à bien les premières mesures DeLLight dans le vide, et participera à l'analyse des données. Elle/Il cherchera également à améliorer la sensibilité de mesure de l'expérience par exemple en étudiant et améliorant la qualité de surface des optiques de l'interféromètre, en améliorant la stabilité et qualité du faisceau, en améliorant les performances de focalisation des faisceaux sondes et pompe dans la zone d'interaction. La(Le) post-doctorant(e) travaillera en étroite collaboration avec les chercheurs de l'équipe DeLLight et avec les ingénieurs et techniciens de l'installation LASERIX. Elle/Il sera en charge de la publication des premiers résultats des mesures dans le vide.

Compétences

La (le) candidat(e) doit posséder un doctorat en physique. Une bonne connaissance en optique, instrumentation optique, optique non linéaire et laser intenses est fortement recommandé. La (le) candidat(e) doit être capable de travailler en équipe, en collaboration avec d'autres chercheurs, ingénieurs et techniciens. Une maîtrise de l'anglais ou du français est nécessaire.

Contexte de travail

Le Laboratoire de Physique des 2 Infinis Irène Joliot-Curie est un laboratoire de physique des deux infinis sous tutelle du CNRS, de l'université Paris-Saclay et de l'université de Paris, né en 2020 de la fusion des cinq UMR situées sur le campus universitaire d'Orsay : le Centre de sciences nucléaires et de sciences de la matière (CSNSM), le laboratoire d'Imagerie et modélisation en neurobiologie et cancérologie (IMNC), l'Institut de physique nucléaire d'Orsay (IPNO), le Laboratoire de l'accélérateur linéaire (LAL) et le Laboratoire de physique théorique (LPT). Les thèmes de recherche du laboratoire sont la physique nucléaire, la physique des hautes énergies, les astroparticules et la cosmologie, la physique théorique, les accélérateurs et les détecteurs de particules ainsi que les recherches et développements techniques et applications associées pour l'énergie, la santé et l'environnement. La structure dispose de capacités techniques très importantes (environ 280 ingénieurs et techniciens) dans tous les grands domaines requis pour concevoir, mettre au point et en œuvre les dispositifs expérimentaux nécessaires à son activité scientifique : mécanique, électronique, informatique, instrumentation, techniques d'accélération et des techniques de la biologie.
La plateforme LASERIX est opérationnelle à IJCLab depuis 2015. LASERIX délivre des impulsions laser ultra courtes (femtosecondes) et ultra intense (70 TW), avec un taux de répétition relativement élevé de 10 Hz.
La (le) post-doctorant(e) travaillera avec l'équipe DeLLight qui comprend 5 physiciens : deux chercheurs permanents, un chercheur visiteur, une étudiante en thèse et un chercheur émérite. Elle/Il travaillera également en étroite collaboration avec les chercheurs, ingénieurs et techniciens de la plateforme LASERIX.

Contraintes et risques

La (le) post-doctorant(e) travaillera sur une installation laser classe 4.

Informations complémentaires

La (le) candidat(e) doit envoyer une lettre de motivation, un CV et devra joindre de préférence une ou deux lettres de recommandation.
Page web du projet DeLLight : https://groups.lal.in2p3.fr/projetdellight

On en parle sur Twitter !