En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR9002-JERMOR-001 - H/F Deux Postes de post-doctorant sur le rôle de l'organisation tridimensionnelle et de la dynamique de la chromatine au cours de la différenciation plasmocytaire

H/F Deux Postes de post-doctorant sur le rôle de l'organisation tridimensionnelle et de la dynamique de la chromatine au cours de la différenciation plasmocytaire

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR9002-JERMOR-001
Lieu de travail : MONTPELLIER
Date de publication : mardi 12 février 2019
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 30 mois
Date d'embauche prévue : 5 mars 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2900 et 3300 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Les plasmocytes sont des cellules effectrices critiques et les sentinelles à longue durée de vie de la mémoire immunitaire. La maturation des cellules B doit être finement régulée pour assurer une réponse immunitaire efficace. Sur le plan transcriptionnel, la différenciation des cellules B en plasmocytes est associée à des remaniements coordonnés des profils d'expression géniques qui vont réprimer les gènes B et activer le programme d'expression plasmocytaire. Ces modifications sont guidées par des facteurs de transcription B et plasmocytaires qui présentent des boucles de rétro-contrôle entre eux. Bien que le rôle complexe des facteurs de transcription impliqués dans la différenciation plasmocytaire ai été analysé, les mécanismes contrôlant ces remaniements transcriptionnels restent mal connus. Deux postes de post-doctorants sont ouverts dans les équipes de Jérôme Moreaux et Giacomo Cavalli (30 mois chacun) pour caractériser et comprendre les modifications épigénétiques, structurales, architecturales et le remodelage de la chromatine au cours de la différenciation plasmocytaire.

Activités

Dans ce projet, nous recherchons à caractériser et comprendre les modifications épigénétiques, structurales, architecturales et le remodelage de la chromatine au cours de la différenciation plasmocytaire. Nous nous attarderons à identifier les voies impliquées dans ce remodelage de la chromatine et les impacts transcriptionnels sous-jacents. Ce projet s'appuie sur une combinaison unique de modèles cellulaires et de nouvelles technologies qui sont entièrement maîtrisés par les deux partenaires.

Compétences

Les candidats doivent être titulaires d'un doctorat ou M.D de qualité, être très motivé et travailleur, avec une expérience en biologie moléculaire, biologie cellulaire et bioinformatique liée à l'analyse des modifications épigénétiques. Le CV doit inclure des preuves des travaux de recherche antérieurs.

Contexte de travail

Nos laboratoires offrent la possibilité de mener des recherches de haut niveau dans un environnement favorable. La recherche sera menée à l'IGH, un institut français phare des sciences de la vie qui mène des recherches de pointe dans une atmosphère scientifique stimulante et conviviale. Il est situé à Montpellier, une ville animée, au sud de la France.

On en parle sur Twitter !