En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR9001-SYLLAM0-003 - H/F Ingénieur-e CDD pour le développement d'une instrumentation spécifique pour la quantification et le dosage de petites séquences d'ADN en puce microfluidique

H/F Ingénieur-e CDD pour le développement d'une instrumentation spécifique pour la quantification et le dosage de petites séquences d'ADN en puce microfluidique


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR9001-SYLLAM0-003
Lieu de travail : PALAISEAU
Date de publication : mardi 31 juillet 2018
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2018
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2471.46 euros bruts mensuels et 2663.89
Niveau d'études souhaité : Supérieur à bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le but du projet est l'optimisation d'une nouvelle méthode brevetée pour la capture et la détection de petites séquences d'ADN en puce microfluidique. Ce concept est très prometteur pour son application au diagnostic précoce du cancer. Le projet, cofinancé par le CNRS (programme prématuration 2018) et Labex Nanosaclay (programme valorisation 2018), vise à atteindre la miniaturisation du montage expérimental et le développement de nouvelles géométries de dispositifs microfluidiques pour la quantification et le dosage direct de brins d'ADN.

Activités

Analyser les besoins scientifiques et les traduire en spécifications techniques
Proposer un concept d'instrument
Rédiger un cahier des charges techniques et la matrice de performance
-Concevoir l'instrument, assurer sa réalisation et garantir sa sûreté de fonctionnement
-Travail en salle blanche
-Planifier le développement de l'instrument
-Concevoir les plans d'intégration, de recettes et de tests
-Piloter et contrôler les intégrations des systèmes et sous-systèmes
-Valider et qualifier l'instrument à ses différentes étapes

Compétences

1) Microfabrication de dispositifs microfluidiques en salles blanches
2) Modélisation par éléments finis (comsol) des électro-aimants (AC / DC)
3) Instrumentation électronique

Contexte de travail

Le C2N (Centre de Nanosciences et de Nanotechnologies) est une unité mixte de recherche de l'Université Paris Sud et du CNRS localisé à Palaiseau en septembre 2018. Constituée d'environ 410 personnes, les thématiques de recherche du C2N sont la photonique, la nanoélectronique, les microsystèmes et nanobiofluidique et les matériaux.

Contraintes et risques

Pas de contraintes ou risques particuliers.

Informations complémentaires

Merci d'envoyer vos candidatures par mail.

On en parle sur Twitter !