En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR9001-PHILEC-001 - Chercheur CDD (H/F) pour l'étude et la caractérisation structurale des matériaux issus de l'interaction entre une source d'énergie et un métal - M/F

Chercheur CDD (H/F) pour l'étude et la caractérisation structurale des matériaux issus de l'interaction entre une source d'énergie et un métal - M/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR9001-PHILEC-001
Lieu de travail : PALAISEAU
Date de publication : mardi 1 octobre 2019
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 novembre 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : selon expérience 2400 à 3000 euros brut/mois
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Etude et caractérisation structurale des matériaux issus de l'interaction entre une source d'énergie et un métal

Activités

Tâches principales :
- manipulation des faisceaux d'énergie (HES)
- analyse des modification structurales du métal
- corrélation entre expériences et modélisation
- analyse des résultats
Tâche secondaire :
- rédaction de rapports / communications

Compétences

- solides bases en caractérisation des matériaux et thermodynamique
- analyse des matériaux et des couches minces
- traitement de données
- communication écrite / orale

Contexte de travail

L'interaction énergie-matière solide conduit à des changements de phase et impose une cinétique particulière de la phase liquide qui s'en suit jusqu'à la solidification des matériaux, suivant le niveau d'énergie injecté. Quant à la structure de ces matériaux, il est très important de quantifier la relation entre l'interaction et les propriétés obtenues.
En règle générale, l'énergie peut venir d'un faisceau de photons (laser) ou d'électrons largement utilisés pour des applications telles que la fusion, l'usinage, le soudage ou la lithographie est un domaine émergent depuis quelques années. Les processus d'interaction sont très différents suivant le niveau d'énergie comme le montre la modélisation existante au laboratoire. Il devient ainsi nécessaire de mettre en place des expériences afin de vérifier et analyser finement les phénomènes physiques complexes existants.
Le sujet proposé ici vise la caractérisation des phénomènes, par le biais de la caractérisation matériaux, par des moyens de microscopie électronique et cristallographie. Plus précisément, il s'agit d'établir des corrélations entre l'énergie, la structure et les prédictions des modèles, en vue de leur validation. Particulièrement, seront suivies les propriétés des matériaux métalliques après interaction.
Au cours de la première phase de cette étude, il sera utilisé un faisceau d'électrons agissant sur la matière métallique, massive ou granulaire, et en déduire la profondeur de pénétration, mais aussi la structuration finale.
Dans une seconde phase, en suivant la thermodynamique du matériau les phases obtenues seront analysées et exploitées pour appréhender les relations énergie-structure.
Dans un troisième temps cette étude sera poursuivie avec une comparaison entre les propriétés matériaux qui seront obtenus à l'aide d'un faisceau laser.
Ce travail fera partie intégrante d'un projet de collaboration entre différents laboratoires CNRS et des industriels.

Contraintes et risques

La confidentialité est exigée.

Informations complémentaires

Activité au sein d'un programme de recherche au sein d'un consortium académique/industriels Français.

On en parle sur Twitter !