En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR9001-JEAPEL-001 - Post-doctorant (H/F) résonateurs optiques à nanogap : contrôle électrique et effet ENZ

Post-doctorant (H/F) résonateurs optiques à nanogap : contrôle électrique et effet ENZ

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR9001-JEAPEL-001
Lieu de travail : PALAISEAU
Date de publication : vendredi 8 mai 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 16 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 3000 et 3600 Euros bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Les antennes métal - diélectrique à nanogap réalisent un confinement extrême du champ électromagnétique, permettant une interaction lumière – matière accrue et ainsi l'exaltation d'une large variété d'effets physiques. Leurs modes optiques se caractérisent par un champ fortement confiné et perturbé par le transport tunnel des électrons à travers le gap diélectrique. La combinaison de ces deux effets introduit de nouvelles propriétés optiques, le sujet d'étude de ce projet de recherche.
Au delà de l'étude de ces aspects fondamentaux, le projet se focalisera sur la mise à profit de la forte interaction entre le transport électronique et les propriétés optiques pour initier de nouvelles sources de lumière et de nouveaux concepts de photo-détection.
Ce projet sera conduit au C2N dans l'équipe Nano-Opto-Electronic sous la responsabilité de Jean-Luc Pelouard.

Activités

Les activités de ce projet de recherche se répartissent en trois catégories.
1/ Théorie et simulation numérique. De nombreux points théoriques restent ouverts dans le domaine des résonateurs à nanogap. Ce projet de recherche cherchera à y apporter une contribution par le développement de nouveaux modèles étayés par des simulations numériques. Cette activité sera développée en collaboration avec deux autres équipes du campus de Paris-Saclay.
2/ Nano-fabrication. Cette partie s'appuie sur l'expérience de notre équipe pour la fabrication de dispositifs à nanogap, en particulier du contrôle des épaisseurs et interfaces à une échelle nettement inférieure au nanomètre. Dans ce contexte, ce projet vise à développer de nouvelles approches permettant, en particulier une augmentation des tensions appliquées, une réduction du bruit et une meilleure stabilité dans le temps des caractéristiques électriques. Cette activité se déroulera dans les salles blanches du C2N.
3/ Caractérisation des propriétés optiques et électriques. Les structures fabriquées seront caractérisées sur les bancs de mesure du laboratoire tant pour leurs propriétés optiques qu'électriques. Au delà de ces caractérisations standard, des montages spécifiques seront utilisés pour des études plus détaillées. Elles seront menées, soit par le biais de collaborations, soit en réalisant des montages dédiés au laboratoire.

Compétences

Les activités prévues dans ce projet couvrent un vaste champ allant des études théoriques aux caractérisations expérimentales en passant la nano-fabrication en salle blanche. Nous recherchons une personne ayant déjà une expérience dans au moins deux de ces trois domaines dont la nano-fabrication.
Ce sujet de recherche est à la pointe des connaissances tant d'un point de vue électromagnétique, que du transport électronique ou que de la physico-chimie des matériaux et de leurs interfaces. Le background scientifique et technique du candidat ainsi que son expérience devront couvrir une large partie de ce champ. Cet aspect constituera un critère important dans la sélection des candidats.

Contexte de travail

Le Centre de Nanosciences et de Nanotechnologies (C2N) est une unité mixte de recherche du CNRS et de l'Université Paris-Saclay. Constitué d'environ 410 personnes, le laboratoire a intégré des nouveaux locaux sur le campus de Paris-Saclay à l'automne 2018. Les thématiques de recherche du C2N sont la photonique, la nanoélectronique, les microsystèmes et nano-bio-fluidique et les matériaux. Le poste à pourvoir est au sein de l'équipe Nano-Opto-Electronic (NOE) du département photonique.
Le candidat bénéficiera du soutien des plateformes PIMENT et PANAM du laboratoire pour la fabrication et la caractérisation structurale des structures étudiées. Plus de détails sur notre site web : www.c2n.universite-paris-saclay.fr/fr.
Le projet de recherche se déroulera dans le cadre de collaborations étroites avec d'autres équipes de plateau de Saclay (IOGS, CEA, ISMO, III-V Lab) tant sur le plan théorique qu'expérimental, en particulier celles au sein du programme metanizo de l'ANR.

Contraintes et risques

Le projet de recherche sera mené au C2N. Des déplacements sont à prévoir dans d'autres laboratoires du campus de Paris-Saclay (voir collaborations ci-dessus) pour des réunions et/ou des travaux communs.

On en parle sur Twitter !