En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8630-JERLOD-002 - Post-doctorat SYRTE, Obseratoire de Paris: horloges à réseau optique (H/F)

Post-doctorat SYRTE, Obseratoire de Paris: horloges à réseau optique (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mardi 8 décembre 2020

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8630-JERLOD-002
Lieu de travail : PARIS 14
Date de publication : mardi 17 novembre 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 janvier 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2730 et 3145 € Brut mensuel selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le candidat retenu travaillera sur l'amélioration des étalons de fréquence optiques, en particuliers aux aspects touchant à la stabilité d'horloges à réseau optique. Par l'intégration de nouvelles technologies (détection non destructive et nouvelles sources laser ultra-stables), le travail mènera à l'amélioration de la stabilité de plus d'un ordre de grandeur.

Activités

Le candidat mènera une activité expérimentale sur deux horloges à réseau optique utilisant des atomes de strontium déjà opérationnelles au SYRTE. Le candidat devra mettre en place des dispositifs optiques et électroniques et caractériser leur performance. Le candidat sera amené à faire fonctionner les horloges pour caractériser la stabilité atteinte et l'utiliser pour mesurer des effets systématiques. Il prendra part aux mesures opérationnelles, telles que des calibrations du temps atomique international et des comparaisons internationales par lien optique fibré.

Compétences

Le candidat doit être titulaire d'un doctorat en physique expérimentale. Un fort intérêt pour le travail expérimental est nécessaire, ainsi que des compétences en optique (lasers), physique atomique et en physique quantique. Des compétences sur les standards de fréquence atomiques, l'électronique, les asservissements seront un atout. Le candidat, qui aura la charge du projet expérimental, devra être capable d'autonomie dans son travail, mais aussi de travailler en équipe.

Contexte de travail

Le candidat retenu fera partie du groupe "métrologie des fréquences optiques", composé d'environ 25 personnes. Il travaillera plus particulièrement sur les deux horloges à réseau optique utilisant des atomes de strontium, une équipe d'environ 4 personnes.

Informations complémentaires

Le poste est financé par le projet européen QuantERA QClocks. Le contrat initial est de 12 mois, renouvelables.

On en parle sur Twitter !