En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8612-SIMMUR-012 - Chercheur Post Doctoral_ Microfluidique/Modelés cellulaires 3D/microenvironnement (H/F)

Chercheur Post Doctoral_ Microfluidique/Modelés cellulaires 3D/microenvironnement (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 26 août 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR8612-SIMMUR-012
Lieu de travail : CHATENAY MALABRY
Date de publication : vendredi 5 août 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 novembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2793 et 3946 € bruts mensuels
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le développement préclinique de thérapies anticancéreuses implique généralement l'évaluation de potentiels agents anticancéreux sur des cultures de cellules tumorales in vitro. Les faibles performances en termes de prédiction des réponses thérapeutiques chez l'humain des modèles in vivo ou in vitro disponible a motivé la recherche de modèles alternatifs in vitro, réellement prédictifs, du cancer humain. Une approche récente de modélisation in vitro du cancer est basée sur le développement d'organes sur puces microfluidiques associées à la culture de sphéroïdes permettant de récapituler l'architecture multicellulaire, les interfaces tissu-tissu et le microenvironnement physique physiologiquement pertinent des cancers chez l'homme. Dans ce contexte,ce projet propose de fabriquer et d'optimiser un dispositif microfluidique dédié puis d'entreprendre la culture de sphéroïdes tumoraux dans le système microfluidique et enfin d'étudier le rôle du microenvironnement (rigidité, oxygénation) tumoral sur la prolifération et migration cellulaire ainsi que la réponse aux traitements.

Activités

Conception et fabrication d'un dispositif microfluidique ;
Construction d'un modèle de tumeur en 3D ;
Optimisation et validation de la culture cellulaire dans le dispositif microfluidique
Comprendre comment les paramètres environnementaux (c'est-à-dire les signaux biochimiques et mécaniques) affectent la progression de la tumeur et la capacité métastatique.
Analyse des résultats et rédaction des rapports d'avancement.

Compétences

Compétences indispensables en biologie cellulaire,essais biologiques, imagerie confocale.
Des connaissances en méthodologies de culture 3D, et/ou des interactions tumeur-microenvironnement sont également un atout.
Compétences hautement souhaitées en micro-ingénierie et microfluidique (photolithographie, procédés de fabrication de dispositifs microfluidiques, contrôle des flux dans les biopuces, etc...)

Contexte de travail

Le projet se déroulera principalement au sein du C2N(Centre des Nanosciences et Nanotechnologies) et de l'Institut Galien Paris-Saclay de l'Université Paris-Saclay en étroite collaboration avec le LMPS (Laboratoire de Mécanique Paris-Saclay), CentraleSupélec, Université Paris-Saclay dans le cadre du projet LABEX LaSIPS TumFlu.

Contraintes et risques

Pas de contraintes particulières

On en parle sur Twitter !