En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8608-SOPHEB-010 - Ingénieur de R&D en modélisation/simulation radiofréquence et techniques expérimentales (H/F)

Ingénieur de R&D en modélisation/simulation radiofréquence et techniques expérimentales (H/F)


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8608-SOPHEB-010
Lieu de travail : ORSAY
Date de publication : vendredi 16 novembre 2018
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 décembre 2018
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : De 2471 € à 3128 € bruts par mois selon expérience.
Niveau d'études souhaité : Supérieur à bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

L'ingénieur(e) assure la conception à l'aide de logiciels de simulation RF et électromagnétique et les tests expérimentaux de composants utilisés dans les accélérateurs de particules supraconducteurs, tels que les cavités accélératrices supraconductrices ou les coupleurs de puissance.

Activités

Principales :
• Concevoir par modélisation électromagnétique les cavités accélératrices supraconductrices (Spoke, Quart-d'Onde, Elliptique…) et/ou les coupleurs de puissance en vue de leur fabrication, test de qualification et mise en œuvre dans les accélérateurs de particules.
• Elaborer et rédiger les spécifications du cahier des charges de ces composants en vue de la fabrication.
• Etablir les coûts prévisionnels, organiser les consultations et appels d'offre.
• Piloter le planning de réalisation, assurer le suivi de projet, et gérer les moyens humains et financiers.
• Qualifier expérimentalement les composants fabriqués.
• Diffuser et valoriser les systèmes réalisés dans la communauté de la physique des accélérateurs.

Compétences

• Connaissances approfondies des techniques liées aux sciences de l'ingénieur (électromagnétisme, techniques de calculs numériques…)
• Connaissances en simulation numérique par code de calculs, en particuliers de type éléments finis.
• Connaissances approfondies en physique expérimentale.
• Maîtriser le fonctionnement des appareils de laboratoire utilisés en radio et hyper fréquence.
• Avoir un intérêt pour la mise en œuvre expérimentale et la conduite de tests de qualification.
• Connaître et mettre en œuvre la conduite de projet : assurance qualité, sûreté des installations…
• Avoir une aptitude au travail en équipe dans le cadre de collaborations nationales et internationales.
• Encadrer et conduire une petite équipe.
• Maîtrise écrite et orale de l'anglais (collaborations internationales)
• Avoir des compétences en mécanique, en cryogénie ou en techniques du vide constituerait un plus.

Le travail dans un contexte de recherche pour la réalisation de prototypes vous motive. Vous aimez évoluer dans une structure où vous pouvez mettre en avant votre polyvalence, votre dynamisme et votre esprit d'équipe.

Domaine de formation : Calcul scientifique, Radio et hyperfréquences, Techniques de l'ingénieur.

Diplôme exigé : Diplôme d'Ingénieur et/ou Doctorat

Contexte de travail

L'Institut de Physique Nucléaire d'Orsay comprend environ 305 personnes et est structuré en quatre divisions. La division Accélérateurs (DA) regroupe environ 80 techniciens et ingénieurs. Sa mission est de contribuer aux grands projets relatifs aux accélérateurs du futur (ESS, PIP2, PERLE...). Elle contribue en particulier à la conception d'accélérateurs linéaires supraconducteurs de forte puissance destinés aux programmes européens de la prochaine décennie dans les domaines de la physique nucléaire, la physique des particules, la physique appliquée et l'énergie (retraitement des déchets nucléaires).
Pour ces développements, l'Institut dispose d'une plateforme technologique (SupraTech) de classe internationale qui comporte les équipements lourds spécifiques (liquéfacteur d'hélium, salle blanche, halls cryogéniques expérimentaux…) nécessaires à la préparation et la conduite des expériences sur ces systèmes accélérateurs. L'ingénieur(e) sera affecté au groupe R&D Cavités et Cryogénie (environ 12 personnes) au sein de la plateforme SupraTech. Il sera placé sous l'autorité du responsable de service. Il/elle sera amené(e) à encadrer des petites équipes projets. Des déplacements ponctuels sont à prévoir en France et à l'étranger.

Informations complémentaires

Plus d'informations : Site web: http://ipnwww.in2p3.fr/R-D-Cavites-et-Cryogenie - M. Guillaume Olry, mail: olry@ipno.in2p3.fr

On en parle sur Twitter !