En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8608-SLADRA-003 - Postdoctoral Research Position (H/F)

Postdoctoral Research Position (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8608-SLADRA-003
Lieu de travail : ORSAY
Date de publication : mercredi 6 février 2019
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2605 et 3615 euros bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Travaux théoriques visant à construire des liens entre les théories fonctionnelles de la densité et les modèles ab-initio nucléaires

Activités

Récemment, des étapes ont été franchies pour essayer de relier des modèles ab-initio nucléaires avec des théories fonctionnelles de la densité (EDF), avec l'objectif de rendre les théories EDF moins empiriques, et de lier directement les ingrédients des modèles EDF aux propriétés des quarks et hadrons. Ce lien réduirait les incertitudes dans la construction des théories EDF.
Ce projet a commencé récemment à Orsay et beaucoup d'aspects doivent encore être clarifiés et développés.
Le candidat choisi travaillera dans ce cadre et les résultats suivants sont attendus :
- Valider une stratégie pour construire des fonctionnelles EDF de type ab-initio, basées sur des ingrédients complètement microscopiques et éventuellement ajustées sur des résultats ab-initio (EFT).
- Avancer dans la définition d'un power counting dans EDF pour associer de manière univoque des fonctionnelles à chaque ordre de l'expansion perturbative de Dyson (par exemple, pour des modèles de champ moyen et au-delà).
- Utiliser des fonctionnelles microscopiques pour effectuer des prédictions systématiques pour étudier par exemple les spectres d'excitation des noyaux.
- Utiliser aussi les propriétés des gaz de Fermi à la limite unitaire pour réduire (ou éliminer) la dépendance dans les paramètres de cette nouvelle génération de fonctionnelles EDF.

Compétences

Capacité de recherche indépendante, connaissance du problème à N corps, méthodes numériques.

expérience souhaitée de 1 à 5 ans

Contexte de travail

L'institut de Physique Nucléaire est un laboratoire de recherche d'environ 300 personnes implanté sur le campus d'Orsay (91), dont l'activité scientifique, nationale et internationale, est centrée essentiellement sur la physique nucléaire, la physique hadronique, les astroparticules, la radiochimie, les études sur les scénarios pour l'énergie et la construction d'accélérateurs et de détecteurs.

Le chercheur travaillera au sein du groupe de recherche de physique théorique, sous la responsabilité de la coordinatrice du projet en relation avec les autres théoriciens.

On en parle sur Twitter !