En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8608-SLADRA-002 - Ingénieur(e) en radioprotection "H/F"

Ingénieur(e) en radioprotection "H/F"


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8608-SLADRA-002
Lieu de travail : ORSAY
Date de publication : mardi 18 décembre 2018
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 mars 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2139 et 2551 € brut mensuel selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+3
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

L'ingénieur(e) en radioprotection s'assure du respect du référentiel de radioprotection de l'IPN. A ce titre, il/elle veille à l'application de la législation et de la réglementation en matière de radioprotection. Par ailleurs, il/elle assiste, avec les autres personnes compétentes en radioprotection, la direction sur la démarche d'évaluation des risques.

Activités

Activités principales :
- Participer au contrôle de l'application de la réglementation en radioprotection,
- Participer à la démarche d'évaluation des risques d'exposition aux rayonnements ionisants (évaluation individuelle de l'exposition, documents uniques, calculs, etc.),
- Participer à l'instruction de dossiers d'autorisation instruits par l'ASN et aux inspections des tutelles de contrôle,
- Conseiller les responsables sur l'optimisation ergonomique des postes de travail (blindage par exemple),
- Mettre en œuvre la gestion et le suivi des substances radioactives (déchets radioactifs, sources sous forme scellée et non scellée) ainsi que des matières nucléaires (code de la défense),
- Organiser et animer des actions de formation et d'information dans le domaine de la radioprotection.

Activités secondaires :
- Réaliser des contrôles d'ambiance et de non contamination,
- Participer à la gestion du parc de matériel de radioprotection,
- Mettre en œuvre des actions en milieu radioactif dégradé,
- Assurer une veille réglementaire et technologique,

Compétences

Savoir-faire :
- Connaissance approfondie de la réglementation du domaine (codes du travail, de la santé publique, de l'environnement et de la défense) et savoir la transposer en des documents divers à l'usage de la direction et des personnels concernés,
- Connaissance générale de la mise en œuvre des procédures, des consignes et des protocoles de sécurité,
- Connaître, maîtriser et réaliser les techniques de mesure des rayonnements ionisants et l'analyse des résultats, rédiger des rapports,
- Connaissance générale des techniques de communication,
- Savoir rédiger des consignes, notes, procédures et modes opératoires.
- Maîtrise de l'anglais technique du domaine souhaité (notices techniques, interactions avec publics non francophones).

Savoir-être :
- Sens du dialogue et de la pédagogie afin de pouvoir remplir ses missions avec un public varié (technicien, ingénieur, chercheur),
- Rigueur et sens de l'analyse,
- Sens de l'organisation et réactivité afin de réagir à des situations non prévues, d'urgences.

Formation:
- Diplôme BAC +3 à Bac+5 type License Pro RSN, Master orienté Physique Nucléaire, Radioprotection, etc.
- Niveau : débutant ou expérimenté

Contexte de travail

L'IPN est une unité mixte de recherche du CNRS (IN2P3) et de l'Université Paris Sud. Le laboratoire, qui exploite en outre trois accélérateurs de particules (ALTO, le Tandem et Andromède), est fort de plus de 300 collaborateurs, chercheurs, ingénieurs et techniciens. Ces ressources lui permettent de mener des recherches en physique nucléaire, en physique des astroparticules, mais aussi dans les domaines de la radiochimie et des champs pluridisciplinaires.
Au sein du service de prévention et de radioprotection (6 personnes) du laboratoire, l'Ingénieur(e) en radioprotection sera rattaché(e) au responsable du service.

Quelques astreintes sont à prévoir (8 semaines par an) durant les phases d'exploitation des accélérateurs de particules

A partir de janvier 2019, le laboratoire sera classé en Zone à régime restrictif (ZRR)

Contraintes et risques

Quelques astreintes sont à prévoir (8 semaines par an) durant les phases d'exploitation des accélérateurs de particules

Informations complémentaires

Merci d'envoyer CV et lettre de motivation via le Portail Emploi CNRS.

Pour plus d'informations sur le laboratoire et son Service de Radioprotection:
Site web : http://ipnwww.in2p3.fr/Service-de-prevention-et-de-radioprotection

On en parle sur Twitter !